Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bingerville, chaude journée dans le village de M'Batto-Bouaké, des populations remontées contre l'installation d'un chef gazées
 

Côte d'Ivoire : Bingerville, chaude journée dans le village de M'Batto-Bouaké, des populations remontées contre l'installation d'un chef gazées

 
 
 
 15061 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 13 février 2021 - 19:00

vue de la manifestation ce samedi à M'Batto-Bouaké (Ph KOACI)


M'Batto-Bouaké, un village Goua (M'Batto ) situé à une douzaine de kilomètres de la circonscription de Bingerville, depuis longtemps en proie à des conflits, a été le théâtre d'affrontements entre populations et forces de l'ordre ce samedi 13 février 2021.


Des jeunes et femmes ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène ce jour, comme sur place constaté par KOACI.


Pour cause, une affaire d'installation d'un nouveau chef du village qui a mal tourné.


Pour dire non au sous-préfet de la localité, des jeunes et des femmes de M'Batto-Bouaké sont sortis en nombre ce matin pour dire non à l'installation d'un nouveau chef du village.


 

Selon les informations en notre possession, les populations s'opposent à la destitution d'Édourd Badignon Anoman, chef de village actuel pour l'installation d'un nouveau.


Le déclic serait parti du fait de l'installation hier vendredi des bâches et chaises sur la place publique.


À la vue d'un contingent de la gendarmerie arrivée hier dans le village, ces populations ont été confortées dans leur position.


Elles sont sorties donc ce samedi pour faire barrage à l'installation du nouveau chef.


L'on a assisté à une véritable chasse à l'homme ce jour à M'Batto-Bouaké


 

La tension était vive dans le village, au moment où nous mettions sous presse l'article.


L'interpellation de deux (02) jeunes dans le village a mis le feu aux poudres, nous rapporte nos sources.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bingerville, chaude journée dans le village de M'Batto-Bouaké, des populations remontées contre l'installation d'un chef gazées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ahi... Mais je croyais que ce problème avait été tiré au clair... Mais bon... On observe donc...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Attendez là ! C'est Dramane qui veut encore installer des chefs illégitimes comme lui-même ??? Ce pays est devenu du n'importe quoi avec l'usurpateur. Rien n'est à l'endroit dans ce pays. Dramane a donné le mauvais exemple en croyant qu'on devient chef par la force et avec l'aide des forces de l'ordre. Un chef en Afrique,... il est naturellement accepté. Par son intelligence comportementale et son savoir être, un chef ne doit pas susciter autant de violence. Les prises de pouvoir du mythomane en CI sont tjrs accompagnées de violences..., voilà les réflexes barbares que nous laisse D94.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Un chef mal-aimé.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement