Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, affaire de monter les femmes contre les hommes, mimétisme français une fois encore ?
 

Côte d'Ivoire : Législatives 2021, affaire de monter les femmes contre les hommes, mimétisme français une fois encore ?

 
 
 
 3049 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 février 2021 - 21:41

Des femmes du comité de suivi pour la prise en compte du genre ce jeudi à Cocody (Ph KOACI)


Alors que le Conseil constitutionnel a entériné la liste provisoire des candidats retenus pour l'élection législative du 06 mars prochain et que nombreux sont ceux qui dénoncent des débats venus d'occident qu'on tente d'imposer en Côte d'Ivoire qui vit d'autres réalités et qui a surtout d'autres priorités, " le comité de suivi pour la prise en compte du genre dans les processus électoraux en Côte d'Ivoire dénonce "une violation seulement de la loi fondamentale, et des droits des Femmes ".


Elles ont exprimé leurs griefs ce jeudi 25 février 2021 lors d'une conférence de presse animée par la secrétaire permanente, Madame Bodoua Affoua au siège de l'organisation à Cocody, comme sur place constaté par KOACI.


En effet, la conférencière a expliqué qu'avant la validation de la liste, les organisations membres dudit comité ont introduit une requête auprès du Conseil constitutionnel (M/Ref:CG du 05-02 -2021 ) avec ampliation à la commission électorale indépendante (CEI)en vue de demander l'annulation de la liste provisoire de l'élection législative du 06 mars 2021. 


Mais leur requête serait tombée dans les oreilles de sourds. Le Conseil constitutionnel a décidé de rejeter la demande d'invalidation de toutes les listes de candidature en deçà du quota de 30 % de candidatures féminines exigé par la loi, en invoquant des erreurs techniques dans la représentation ", a soutenu la conférencière. 


 

Pour cette organisation, cette décision du Conseil constitutionnel, constitue pour son organisation "une violation des dispositions de l'article 36 de la Constitution du 08 novembre 2016 qui " stipule que l'Etat œuvre à la promotion des droits politiques de la femme en augmentant ses chances d'accès à la représentation dans les assemblées élues ...", a vigoureusement dénoncé Madame Hélène Bodoua Affoua. 


 "Nous tenons fermement à exprimer notre indignation et notre grande déception à l'endroit de cette grande Institution qui a refusé de dire le Droit qui aurait pu contribuer à des élections vraiment inclusives tenant compte de l'équité et du genre conformément à la Constitution. ", s'est-elle désolée. 


Aussi, le comité de suivi pour la prise en compte du genre dans les processus électoraux en Côte d'Ivoire "demande au Chef de l'Etat et au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour faire respecter les dispositions de ladite loi en faisant intégrer les modalités d'application du Décret No 2029-941 du 25 novembre 2020 au code électoral révisé du 08 avril 2020 et la faire appliquer sans délai pour des élections inclusives et apaisées" 


 

Rachelle Gogoua a renchéri en affirmant que cette loi "est du trompe l'œil ". "La constitution ivoirienne est violée, on fait fi de l'existence des femmes, les gens ne veulent pas des femmes. Nous insistons sur la bonne volonté de nos dirigeants ", s'est-elle indignée.


Enfin, en Côte d'Ivoire, si les femmes occupent une place de premier plan dans la société avec une position plutôt dominante au-delà des cultures matriarcales (chez les Akan, les sénoufos..., ndlr), même si elles ne sont pas encore pour l'heure président de la République, les débats qui agitent principalement une France "vassale" des USA, y déferlent par mimétisme, voire par obligation politique, mais, au constat, totalement hors phase avec les réalités sociales locales et les priorités de développement.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, affaire de monter les femmes contre les hommes, mimétisme français une fois encore ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pouaaaaahhhh... Quelle clown ! Si vous n'avez rien à dure, boucle-là... Encore une clown et sorcière de la galaxie patriotique des animaux sauvages frontistes du chien gbagba... On avance...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Eh oui, bien vrai qu'en Côte d'Ivoire les femmes ont un très gros pouvoir et que les soucis de la France ne sont pas les soucis de la Côte d'Ivoire exemple avec ce débat de pays en déclin après celui du coronavirus...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement