Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En pleine période électorale, trois délégués PDCI du Gbêkê limogés par Bédié, des secrétaires de sections mécontents ripostent
 

Côte d'Ivoire : En pleine période électorale, trois délégués PDCI du Gbêkê limogés par Bédié, des secrétaires de sections mécontents ripostent

 
 
 
 5996 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 février 2021 - 16:10

Les secrétaires de sections exprimant leur désaccord face à la décision du PDCI (ph KOACI) 


Réunis en urgence ce vendredi 26 février, 12 secrétaires généraux de sections, la jeunesse et les femmes du PDCI RDA, ont crié leur indignation face à une sanction prise par la haute hiérarchie de leur parti à l'encontre du délégué départemental Botro 2 (Diabo), Koumoin Konan René, par ailleurs sénateur maire de la commune de Diabo.


Si cette sanction, comme confié à KOACI par une source sûre proche du plus vieux parti politique ivoirien, fait état du limogeage de son poste de délégué départemental PDCI Diabo, cette décision du président Bédié, est également appliquée à deux autres fervents militants de première heure du PDCI de la région de Gbêkê, à savoir Yao N'Zué Goumo Célestin dit Copress, délégué départemental PDCI de Botro 1 et Kouamé Séraphin délégué départemental Bouaké 4 et maire PDCI de la commune de Brobo. S'il est reproché à Copress et Séraphin d'aller en indépendant à ces législatives en ayant fait objection à la décision du parti, qui demandait aux candidats à la candidature non retenus de s'allier au choix du PDCI, Koumoin Konan René quant à lui, a été victime de sa proximité avec le directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Monsieur Assahoré Konan Jacques, cadre du Gblo et candidat à l'élection législative à Diabo-Languibonou pour le compte du RHDP.


Ainsi, les 12 secrétaires généraux de sections PDCI de Diabo, soudés comme jamais derrière leur délégué Koumoin René absent du pays car en mission parlementaire pour le compte de la CEDEAO à Bamako au Mali jusqu'au 05 mars prochain,

ont fait savoir à travers un point de presse, leur désaccord suite à cette décision qualifiée de « climatisée.» Tout en signifiant être fatigués des manipulations, ces secrétaires qui avaient à leur côtés des femmes et responsable de jeunes du PDCI-RDA, martèlent que la base qu'ils représentent ne se reconnaît nullement dans cette décision.


« Nous avons tenu à nous rencontrer car les nouvelles qui nous parviennent ne sont pas bonnes. Concernant notre délégué, il semblerait que le parti depuis le sommet, décide de le demettre car on aurait dit au président Bédié que le délégué Koumoin René a rejoint le RHDP. Nous avons donc eu cette rencontre pour faire savoir que nous la base, ne nous reconnaissons pas dans cette décision qui a été prise.


 

Nous restons tous unis autour de notre délégué qui a toujours lutté pour le parti et est victime depuis un certain temps d'une campagne de diabolisation orchestrée par des cadres aigris de notre parti ici à Diabo. Nous attirons l'attention du président Bédié en lui disant que depuis Abidjan, qu'il ne prenne pas des décisions précipitées car cela concourt à affaiblir le PDCI ici, et c'est ce que l'adversaire souhaite ardemment. Pour nous, cette décision est nulle et de nul effet car nous ne nous reconnaissons pas dans cette décision. Il faut qu'on arrête de frustrer les gens.


Ils sont restés là bas et ont pris des décisions "climatisées", ils ne sont même pas venus rencontrer la base pour vérifier si effectivement, ce qui leur a été rapporté est la vérité. À ce que je sache, notre délégué n'a jamais participé à une réunion ou un meeting du RHDP dans notre localité. Seulement, dans le cadre du développement et des actions sociales, le délégué qui est également maire de la commune, est présent dans des cérémonies pour réceptionner les édifices et autres matériels offerts à la commune par une bonne volonté qui plus est le DG du trésor et d'autres bienfaiteurs qui contribuent par leur soutien matériel ou financier à l'essor de Diabo.


Cela n'a rien de politique, c'est le développement. Le maire, en tant que garant de la commune, a l'obligation d'être présent sauf cas de force majeure, à toutes les cérémonies apolitiques qui visent à un mieux être des différentes couches de la ville.» a déclaré Kouassi Germain, secrétaire général de section PDCI Diabo et chargé de la permanence, porte parole des secrétaires de section.


Joint par KOACI, le délégué départemental PDCI Diabo qui est, comme indiqué plus haut, au Mali, a confié qu'il reste plus que fidèle au PDCI et pour preuve, a appelé l'ensemble des militants PDCI de sa locatité lors de la présentation de Yao André comme candidat du parti, à le voter massivement et cela, en présence du général Ouassénan Koné vice président de cette formation politique.


Pour rappel, en 2013 alors qu'il a gagné les élections municipales en tant que candidat indépendant, Koumoin Konan René a remis sa victoire au président Bédié pour le compte du PDCI. Idem en 2018 pour les sénatoriales où étant opposé à la machine RHDP d'alors avant le départ du président Bédié de cette coalition, le jeune sénateur qui a lamentablement battu ses adversaires du RHDP unifié à cette joute, a remis sa victoire au président Bédié pour le compte du PDCI.


 

« Je suis resté fidèle au PDCI RDA jusqu'à ce jour. Il y a eu des divergences entre le député sortant et moi. Le député sortant Yao André m'a combattu aux municipales avec une liste indépendante, il m'a combattu aux sénatoriales. J'ai été nommé et il a refusé de suivre ma liste. Malgré tout cela, j'ai laissé tombé. Moi qui suis le délégué, j'ai appelé tous les militants à voter pour Yao André car le PDCI est au delà de nos personnes. Je ne me sens pas concerné par cette décision car moi je travaille pour ma base et c'est elle qui m'a mis là pour le développement et le maintien de notre parti dans le Gblo. Je reste PDCI RDA et je demeure PDCI RDA.» a indiqué le délégué sénateur maire que nous avons joint.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En pleine période électorale, trois délégués PDCI du Gbêkê limogés par Bédié, des secrétaires de sections mécontents ripostent
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Et le roitelet bédié haineux dans sa dictature à nue. Etbdire que c'est ce vieux bouki qui il y'a deux jours donnait un discours surla démocratie... De ces 3 politiciens Ivoiriens Ouattara, Bédié, chien pédophile gbagba), Ouattara est de loin le meilleur même si pas parfait... Juste un observateur de passage depuis son quartier Bromacoté à gauche derrière le gros manguier...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Quelqu'un qui prend les décisions après la troisième bouteille vous voulez quoi
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'attitude de Laurent Gbagbo vis à vis de Simone Gbagbo à son retour est-elle décévante ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Vous attendiez vous à voir un Laurent Gbagbo aussi affaibli à son ret...
 
2126
Oui
61%  
 
1211
Non
35%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement