Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, Soumahoro place son mandat sous le double signe du travail et de la cohésion
 

Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, Soumahoro place son mandat sous le double signe du travail et de la cohésion

 
 
 
 5092 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 avril 2021 - 15:01

Soumahoro ce jeudi à Abidjan (ph KOACI)



L'ouverture solennelle de la session ordinaire de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire a eu lieu aujourd'hui en présence de Patrick Achi, Premier ministre et des Présidents de plusieurs institutions.


Elle a été marquée par l'adresse à la nation du Président, Amadou Soumahoro qui a à l'occasion dressé les grandes lignes des futurs chantiers de l'institution.


Élu mardi dernier par ses pairs députés à la majorité absolue et visiblement rongé par la maladie, Amadou Soumahoro a d'entrée rendu un grand hommage au Chef de l'Etat pour son leadership hors du commun qui vaut à la Côte d'Ivoire, non seulement d'avoir renoué avec la paix, la stabilité, la croissance et le progrès, mais aussi et surtout, de consolider les valeurs de démocratie, les vertus d'union, de discipline et de travail qui fondent la république.


Il a ensuite salué "tout particulièrement la mémoire du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre de la Défense, Hamed BAKAYOKO, arraché brutalement à notre affection, le 10 mars dernier ainsi que la mémoire de son allié, son ami, son confident et son compagnon politique, le Premier Ministre Amadou GON COULIBALY, lui aussi arraché brutalement notre affection, le 8 juillet 2020.


Le Président a également rendu hommage, à tous les députés qui ont perdu la vie au cours de la précédente législature, et aux militaires, victimes de la récente attaque de Kafolo.


Amadou Soumahoro a rassuré le chef de l'État représenté par le Premier ministre "que l'Assemblée nationale jouera pleinement sa partition, dans la consolidation de la démocratie et la poursuite du développement économique et social du pays".


 

Le Président a enfin invité ses collègues à aller à la cohésion et regarder ensemble dans la même direction, à savoir, l'intérêt supérieur de la nation en dépit de leurs différentes sensibilités.


" Pour ma part, je m'engage avec vous sans exclusive, à être le Président de tous les députés et à poursuivre la mission que nous avons entamée au cours de la législature précédente et qui vise à faire de l'Assemblée nationale, une Institution forte pour le bonheur de nos députés et de nos populations", a ajouté, le député de Séguéla Sous-préfecture.


Il s'est engagé aussi, devant les Honorables députés, à placer son mandat sous le double signe du travail et de la cohésion, dans le respect des différences.


Amadou Soumahoro a également partagé sa vision forte d'une Assemblée nationale avec ses collègues qui incarne la voie de la démocratie et du développement, en d'autres termes, le respect du droit à la différence, la redevabilité au peuple et la prise en compte des aspirations les plus profondes de nos populations.


"Elle doit promouvoir des débats parlementaires, dans le respect des règles démocratiques et dans l'intérêt supérieur de la nation. Lors de la précédente législature, nous avons œuvré à une amélioration sensible de l'environnement de travail dans notre institution. Cela s'est traduit par l'adoption d'un nouveau statut du parlementaire ivoirien, conforme aux nouveaux défis de notre mission. Nous avons travaillé à un repositionnement de notre institution, sur l'échiquier national et international. L'Assemblée nationale a retrouvé ses lettres de noblesse et gagné en respectabilité", a-t-il rappelé.


Selon lui, la nouvelle législature devra renforcer les acquis et hisser plus haut, le flambeau de l'institution.


Comme indiqué par le Président, la présente législature s'ouvre au moment où le pays renoue avec la stabilité, la paix retrouvée et le retour de l'opposition dans le jeu démocratique.


 

" Ce sont des signes encourageants qui méritent d'être salués. Il est heureux, en effet, que l'opposition ait saisi la main tendue du Président de la République, pour consolider la paix et la stabilité de notre pays", s'est réjoui, M.Soumahoro.


Pour lui, le contexte actuel ne devrait accorder aucune place à la division, à la haine ou à l'intolérance, car, il n'est dans l'intérêt de personne de voir le beau pays sombrer à nouveau dans la fracture sociale. Il a invité les Ivoiriens à surmonter leurs incompréhensions et leurs divergences qui ne sont que peu de choses devant l'intérêt supérieur de la nation.


"'Cest par le dialogue constructif, la recherche du consensus, et par-dessus tout, par notre adhésion aux valeurs de la démocratie, que nous saurons préserver la paix et la stabilité politique retrouvées, afin de poursuivre, durablement, le développement économique et social de notre pays", a conclu, le Président de l'Assemblée nationale.


Enfin, une fois l'ouverture de la session ordinaire actée que l'Assemblée nationale procède à la mise en place de ses organes politiques et techniques. Il s'agit du bureau de l'Assemblée nationale, des groupes parlementaires et des commissions parlementaires.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, Soumahoro place son mandat sous le double signe du travail et de la cohésion
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Vous votre cohésion là c'est dans la bouche et non dans les actes. Gbagbo est acquitté. C'est le lieu de libérer tous les prisonniers politiques. Je veux parler des militaires et autres personnalités politiques toujours incarcérés.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Buah, otre fois mafia.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'attitude de Laurent Gbagbo vis à vis de Simone Gbagbo à son retour est-elle décévante ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Vous attendiez vous à voir un Laurent Gbagbo aussi affaibli à son ret...
 
2126
Oui
61%  
 
1211
Non
35%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement