Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : L'éléphant « Hamed » continue de mettre à mal la quiétude des populations, fermeture de la voie reliant deux  villages où l'animal est présent fréquemment
 

Côte d'Ivoire : L'éléphant « Hamed » continue de mettre à mal la quiétude des populations, fermeture de la voie reliant deux villages où l'animal est présent fréquemment

 
 
 
 9435 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 juin 2021 - 14:40

L’éléphant « Hamed »


La présence de l’éléphant Hamed est de plus en plus remarquée dans les localités du département de Dabakala, mettant à mal la quiétude des populations de ces localités, comme rapporté par dans des précédents articles.


 Transféré de Guitry au N’Zi River Lodge le 11 septembre 2020, l’animal effectue depuis quelques semaines, des déplacements dans le département de Dabakala, précisément dans la Sous-Préfecture de Satama-Sokoura, où il commet fréquemment des dégâts sur les cultures, les greniers et les engins motorisés. 


Il y a eu un cas de blessure occasionnée sur une personne au cours de sa fuite suite à la rencontre du pachyderme, informe-t-on.


 

Le Ministère des Eaux et Forêts et les responsables du N’Zi River Lodge, avec l’appui des autorités préfectorales s’attellent à la résolution définitive de cette situation en aménageant un espace approprié à Hamed au sein du N’Zi River Lodge.   


Afin de réduire les risques de rencontres accidentelles avec l’éléphant, le Préfet de Dabakala, a pris un arrêté portant temporairement fermeture de la voie reliant les villages de Balanzié et de Gbaméledougou, longue de treize (13) kilomètres, à la circulation des véhicules à moteur.


Face à cette situation, le Ministère des Eaux et Forêts appelle les populations à garder leur calme et les invite à suivre à la lettre les instructions du Préfet et les recommandations des agents des Eaux et Forêts


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : L'éléphant « Hamed » continue de mettre à mal la quiétude des populations, fermeture de la voie reliant deux villages où l'animal est présent fréquemment
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Il serait mieux d'abattre "Hamed" . Ou bien vous l'envoyez au ZOO d'Abidjan et le mettre dans un enclos fermé... Comme KOACI l'avait rapporté ; Un éléphant qui semait le bordel dans des villages á proximité d'un parc au Benin a été abattu .
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement