Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Des camerounais inculpés aux États-Unis pour financement et armement des combattants séparatistes
 

Cameroun : Des camerounais inculpés aux États-Unis pour financement et armement des combattants séparatistes

 
 
 
 6490 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 juin 2021 - 08:16

Des femmes manifestent pour le retour à la paix (ph)


Trois camerounais viennent d'être inculpés pour financement et armement du terrorisme dans les régions du Nord-ouest et du sud-ouest depuis les États-Unis.


Édith Ngang, Alambi Walters MUMA et Nchumuluh Tamufoh St Michael ont été inculpés aux États-Unis d'Amérique pour financement et armement du terrorisme dans les deux régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest secouées par la crise depuis fin octobre 2016.


Selon le juge américain ces camerounais d'origine ont transporté des armes au Cameroun via le Nigeria frontalier aux deux régions en crise.


 L'affaire est jugée par le tribunal de district du Maryland dans le comté de Baltimore.


Selon le département américain de la justice, d'autres États rassemblent des preuves contre une trentaine de Camerounais d'expression anglaise et soutiens de la crise anglophone installés aux Etats Unis.  


Violation de la loi américaine


 

Ces derniers sont accusés d'avoir "combiné ", "sciemment" et "délibérément" "exporté", " fait exporter" et "tenté d'exporter" des États-Unis vers le Cameroun via le Nigéria, des armes et munitions sans obtention préalable d'une licence ou autorisation écrite du département d'État.


Ngang Edith a transporté au Cameroun 39 armes à feu de marques, modèles et calibres divers, ainsi que 45 chargeurs de marques, modèles et calibres divers ; et au moins 39 000 cartouches de diverses marques, modèles et calibres, qui étaient tous des articles de Défense figurant sur la liste des articles Défense aux États-Unis.


D'après le juge, l'exploitation des échanges Whatsapp entre les trois inculpés ont montré leur complicité.


Effet Nsahlai 


La justice américaine a été saisie par l'avocat Emmanuel Nsahlai conseil du Cameroun.


Fils de l'ancien ministre Christopher Nsahlai, Emmanuel Nsahlai est un avocat camerounais basé à Los Angeles aux États-Unis d'Amérique.


 

Il a demandé et obtenu de facebook le blocage d'une vingtaine de comptes animés par des activistes et leaders séparatistes qui soutiennent et financent le terrorisme dans les régions anglophones.

 

Enfin, l'acte d'accusation intervient quelques jours après les menaces de restrictions de visas des États-Unis contre les personnes faisant obstacle au retour de la paix dans les régions anglophones et responsables des atteintes aux droits de l'homme.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir aurait il motivé à se soulever contre la communauté malienne au Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane O...
 
3287
Oui
63%  
 
1787
Non
34%  
 
132
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Des camerounais inculpés aux États-Unis pour financement et armement des combattants séparatistes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Paul Biya sera content et heureux.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter