Tchad Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Tchad : Mahamat Idriss s'exprime sur la mort de son père « çà été un choc violent mais le chaos prédit ne s'est pas produit »
 

Tchad : Mahamat Idriss s'exprime sur la mort de son père « çà été un choc violent mais le chaos prédit ne s'est pas produit »

 
 
 
 4528 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 juin 2021 - 20:02

Tchad : Mahamat Idriss s’exprime sur la mort de son père « çà été un choc violent mais le chaos prédit ne s’est pas produit »


Mahamat Idriss



Le Président de la transition au Tchad , le général Mahamat Idriss , a accordé un entretien à l’ hebdomadaire Jeune Afrique rendu public dimanche dans lequel il est revenu sur la mort de son père , le Maréchal Idriss Déby et la transition en cours .


Alors que plusieurs versions ont fusé sur les circonstances de la mort de l’ex Président , Mahamat Idriss s’est exprimé pour la première fois sur les faits.


 

"J’étais encore en plein combat à quelques kilomètres au Sud », a-t-il déclaré lorsque le « Maréchal » – c’est ainsi qu’il appelle son père dans toute l’interview – a reçu la blessure qui allait lui être fatale. « Ce n’est que vers midi, après avoir écrasé les mercenaires, que j’ai appris son évacuation par hélicoptère sur Ndjamena. C’est au cours de mon retour que j’ai été informé de son décès. »


« Un choc violent, Pour moi, pour notre famille, pour les Tchadiens, pour l’Afrique. Mais le chaos que prévoyaient les soi-disant tchagologues ne s’est pas produit », souligne t-il .


Concernant la transition, Mahamat Idriss a indiqué que le Conseil militaire de transition (CMT) de 15 généraux qu’il préside n’a pas pour vocation de confisquer le pouvoir.


« Le CMT que je préside n’a pas vocation à confisquer le pouvoir », déclare Mahamat Idriss Déby. « Soyons clairs : nous sommes partis pour 18 mois, et notre souhait est de ne pas aller au-delà, mais il y a deux conditions pour que ce délai soit respecté ».


Cela dit, en tant que croyant, je pense qu’il faut laisser à Dieu la part qui lui revient. Dieu décide de tout, du destin comme du pouvoir ».

« Jamais je n’aurais imaginé être un jour chef de l’État », assure-t-il.


 

Face à la décision du Président français Emmanuel Macron de mettre fin à l’ opération Barkhane , Mahamat Idriss Déby dit avoir pris acte et déclare :. « Je crois que les Africains sont tout à fait capables de se défendre eux-mêmes contre le fléau jihadiste, commente-t-il. Les engagements du Tchad seront maintenus au sein de la Minusma et du G5 Sahel. »


Pour rappel , Mahamat Idriss Déby, général de 37 ans, a pris le pouvoir le 20 avril en annonçant la mort du chef de l’État, au pouvoir depuis 30 ans et tué au front contre des rebelles. La junte s’est engagée le même jour à organiser des élections libres et démocratiques à l’issue d’une transition de 18 mois.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Tchad : Mahamat Idriss s'exprime sur la mort de son père « çà été un choc violent mais le chaos prédit ne s'est pas produit »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
ENCORE un autre comédien Roi-indigène-Africain á vie comme son défunt père ... .. D'ici peu, il ira demander á Macron s'il doit s'autoproclamer, comme son père, future "maréchal" á vie.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement