Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Nouveau bras de fer entre les acteurs de la filière café-cacao et le Conseil, une affaire de 17 milliards (Covid),  les producteurs veulent rencontrer Ouattara
 

Côte d'Ivoire : Nouveau bras de fer entre les acteurs de la filière café-cacao et le Conseil, une affaire de 17 milliards (Covid), les producteurs veulent rencontrer Ouattara

 
 
 
 12248 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 juillet 2021 - 17:39

Les acteurs de la filière café-cacao face à la presse après leur conclave ce jeudi à Abidjan (Ph KOACI)  



Des jours sombres s’annoncent dans la filière café-cacao qui éprouve dejà des difficultés pour écouler ses produits sur le marché international.


Le Conseil Café-Cacao est une nouvelle fois dans le viseur de toutes les organisations de la filière. La raison, ils réclament le paiement du fonds de soutien covid-19 que le premier responsable de la structure aurait promis aux producteurs.


Réunis ce jeudi 08 juillet 2021 à Abidjan en Assemblée Générale, les producteurs et syndicats ont dénoncé les propos qu’ils qualifient de contradictoires du Directeur Général, Koné Yves Ibrahim.


« Le Directeur Général du Conseil Café-Cacao a convoqué l’ensemble des Organisations des Producteurs et leurs délégués, le 26 mai 2021 à l’Auditorium de la CAISTAB et les a informés qu’il dispose d’un fonds pour soutenir les producteurs impactés par la COVID-19. Il a même ajouté que ce fonds serait insuffisant et qu’il allait demander une rallonge au Gouvernement. Le DG a, par ailleurs, demandé aux organisations présentes de se réunir pour lui faire une proposition de répartition dudit fonds, le plus rapidement possible », a relevé le collectif des producteurs du café-cacao au terme du conclave, comme constaté sur place par KOACI.


Répondant à cette demande, 53 organisations des producteurs représentées par 77 leaders de la filière, se sont réunies en ateliers de réflexion les 27, 31 mai et 02 juin 2021. Mais à la date du 28 juin 2021, les producteurs constatent avec regret qu’aucune suite n’est donnée à leur proposition. Ils décident alors de s’informer auprès du DG.


 

À les en croire, ce dernier, leur aurait indiqué que, la somme à sa disposition s’élevait à 17 milliards de FCFA et que les fiches de répartition étaient en élaboration pour être transmises au Ministre de tutelle, Adjoumani Kobenan.


C’est donc dans l’attente de la répartition, que les producteurs disent qu’il leur revenait de façon récurrente que, contrairement à leur proposition faite au DG, le fonds promis sera reparti sous forme de dons en nature et à 100%.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Le 05 juillet 2021, dans le souci d’avoir des informations fiables, le président Soro accompagné de quelques membres, sont allés rencontrer le DG. Il ressort de cette rencontre que les informations reçues étaient justes, pire, le DG affirme que la somme de 17 milliards, qu’il avait dit être à sa disposition, ne l’était pas encore et qu’en réalité, cette somme n’est pas encore à son niveau », ont affirmé les associations agricoles.


Ces dernières  qualifient les propos du Directeur Général une si haute autorité de contradictoires.


Ensuite, elles  relèvent que, depuis le déclenchement de la Covid-19, toutes les filières agricoles ont bénéficié d’un appui financier, sauf la filière café-cacao et constatent aussi que, la campagne de commercialisation 2020-2021 a été une catastrophe occasionnant des pertes en numéraires estimées à environ 100 milliards de FCFA.


 

Considérant que le Président de la République, Alassane Ouattara, a déclaré l’année 2021, année de la Côte d’Ivoire « Solidaire », les Organisations des Producteurs demandent au gouvernement le paiement, dans un très bref délai, des 17 milliards alloués aux producteurs, conformément à la clé de répartition proposée et transmise au DG. 


Enfin, les producteurs de la filière café-cacao demandent une rencontre avec le chef de l’Etat à sa très proche convenance.

 

« Nous n’allons pas renoncer à une seule virgule de nos revendications », ont martelé les producteurs qui pour une fois, ont décidé de parler d’une même voix. « On s’est mis en ensemble pour le bonheur de tous les acteurs de la filière café-cacao. Nous produisons les deux millions de tonnes et nous sommes laissés pour compte. »


Les producteurs disent qu’ils aviseront au cas où leurs revendications ne trouvaient pas de solution auprès des décideurs.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Nouveau bras de fer entre les acteurs de la filière café-cacao et le Conseil, une affaire de 17 milliards (Covid), les producteurs veulent rencontrer Ouattara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
ENCORE un problème de détournement de fond.... Le PR-DRAMANE doit faire un audit comme les autres 4 ou 5 structures Étatiques accusées.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement