Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 150 jeunes issus de la 1ère cohorte du centre de service civique de Bouaké célébrés par le premier ministre Patrick Achi
 

Côte d'Ivoire : 150 jeunes issus de la 1ère cohorte du centre de service civique de Bouaké célébrés par le premier ministre Patrick Achi

 
 
 
 2135 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 18 juillet 2021 - 12:56

Le premier ministre posant avec les stagiaires de la 1ère cohorte du centre de service civique de Bouaké (ph KOACI) 



Présent dans la capitale du Gbêkê, le Premier Ministre Patrick Achi a présidé ce samedi 17 juillet 2021 la cérémonie de fin de formation de la 1ère cohorte du Centre de service civique de Bouaké. Cette cérémonie de fin de resocialisation des stagiaires volontaires du Centre de Service Civique de Bouaké, à l'initiative du Ministre Mamadou Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l'insertion Professionnelle et du service civique, a vu la présence des ministres Amadou Koné, Amadou Coulibaly, Jean Claude Kouassi et de l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire Monsieur Jean-Christophe Belliard.


Après 09 mois d’apprentissage dont 03 de formation civique de type militaire et 06 de formation qualifiante à un métier, 150 stagiaires formée aux métiers du commerce et de la sécurité, faisant partie de la 1ère cohorte du centre de service civique de Bouaké, situé sur la route de Fètèkro à Belleville 1 à proximité de l'ancienne station Texaco, ont été déclarés prêts à l’emploi. À cet effet, ils ont reçu ce samedi, leurs attestations de fin de formation. Mis en place par l’Office de Service Civique National (OSCN), le Service Civique d’Action pour l’Emploi et le Développement (SCAED) a pour mission de resocialiser, de former et d’insérer les jeunes en situation de vulnérabilité. Ils sont recrutés selon des critères tels que l’abandon scolaire, l’analphabétisme, les addictions à la drogue et à l’alcool, l’absence de qualification, le chômage, la marginalisation, la radicalisation, etc…


 

« Ce programme a été lancé en 2013 par le Gouvernement de la République de Côte d’ivoire, avec un financement C2D de 3 milliards environ de FCFA pour construire, réhabiliter et opérer 2 centres de service civique, celui de Bimbresso à Songon et celui de Bouaké. En perspectives, il s’agit d’un projet portant sur la prise en charge d’environ 1000 jeunes sur une période de 3 ans. À date, trois cohortes de 468 jeunes au total ont bénéficié de ce programme, deux cohortes de Bimbresso et la première cohorte de Bouaké, que nous célébrons ce Jour...


À Bouaké, les stagiaires ont plutôt été formés dans le secteur du commerce et dans la sécurité.

Il est bon de rappeler que ces différentes filières de formation ont été retenus après des études de bassins d’emplois dans les régions des lagunes et du Gbêkê...» a fait savoir le ministre Mamadou Touré, invitant les parents à reprendre leur place, afin de donner à la nation, des enfants de qualité, des enfants prêts pour la relève et pour notre avenir.


Patrick Achi quant à lui, après avoir remercié la population pour être sortie massivement l'accueillir, a exhorté les 150 stagiaires (100 garçons et 50 filles) du SCAED, formés aux notions de civisme et de citoyenneté, avant de recevoir une formation qualifiante dans les domaines de la sécurité et du commerce, et ce, pour leur permettre d’apprendre un métier et d’exercer des activités génératrices de revenus après leur formation, à prendre des risques, à avoir du courage et de l'audace.


« La réussite est liée à la confiance que nous avons en nous-mêmes. C'est elle la première force (...) Avec le Service Civique, nous voulons dire à notre jeunesse qu’elle est la richesse de notre nation. Nous croyons en elle. En ses capacités, ses talents, sa force de caractère. Nous voulons lui donner l’envie de faire grandir sa vie et de faire grandir la Côte d’Ivoire...» a conseillé le conseillé le premier ministre Patrick Achi qui a donné une réponse favorable à la demande de N'Dri Émeline porte parole des stagiaires, acceptant d'être le parrain de cette promotion. Par la suite, il a ajouter que le capital humain est primordial, car ce sont les hommes qui transforment et développent un pays.


Enfin, cette cérémonie du jour de fin de formation de la première cohorte, a été suivie de la pose de la première pierre du centre de service civique régional du Gbêké.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 150 jeunes issus de la 1ère cohorte du centre de service civique de Bouaké célébrés par le premier ministre Patrick Achi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter