Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Levée de corps de Charles Gomis, Ouattara salue la mémoire d'un diplomate chevronné, tout savoir sur sa vie professionnelle
 

Côte d'Ivoire : Levée de corps de Charles Gomis, Ouattara salue la mémoire d'un diplomate chevronné, tout savoir sur sa vie professionnelle

 
 
 
 3208 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 juillet 2021 - 14:51

Le couple présidentiel à la levée de corps de Charles Gomis ce jeudi à Abidjan (Ph) 


Décédé le 16 juillet dernier à Paris à l’âge de 81 ans, la levée de corps du diplomate Charles Gomis, a eu lieu ce jeudi 29 juillet 2021 en présence du couple présidentiel.


Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a salué la mémoire d’un diplomate chevronné et réitéré ses condoléances à son épouse, ses enfants et ses proches.


« Moments de grande émotion ce jeudi matin, à la levée du corps de mon ami et frère, Charles GOMIS, Vice-Président du Sénat. Je salue la mémoire d’un diplomate chevronné, qui a œuvré tout au long de sa carrière au rayonnement de notre pays dans le monde. », a écrit le Président de la République et d’ajouter. « Je réitère mes condoléances les plus émues à son épouse Fatim, à ses enfants ainsi qu’à tous ses proches. Que son âme repose en paix ! »


Le diplomate Charles Gomis, qui fut un proche du président Félix Houphouët-Boigny. Avec sa disparation, La Côte d’Ivoire perd l’un de ses ambassadeurs les plus emblématiques.


 

Embauché en tant que stagiaire par un certain Henri Konan Bédié, alors ambassadeur de Côte d’Ivoire à Washington, Charles Gomis est devenu le directeur de cabinet de ce dernier lorsqu’il a été nommé ministre de l’Économie et des Finances, en 1967. Le natif de Grand-Bassam, qui n’avait alors que 27 ans, restera à ce poste jusqu’en 1973.


Ce diplômé de l’Université de Californie, siègera ensuite au conseil d’administration de plusieurs entreprises publiques. Il siègera également à cette époque au conseil de surveillance de la Bourse des valeurs d’Abidjan, où il sera l’un des artisans de l’ouverture de l’économie ivoirienne à la capitalisation boursière, voulue par Houphouët-Boigny.


Sa carrière de diplomate, sous Félix Houphouët-Boigny, l’a mené de Washington à Brasilia en passant par Bogota. Nommé ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement formé par Seydou Diarra après le coup d’État de Robert Guéï contre Bédié, en mars 2000, Charles Gomis quittera son poste en octobre et rejoindra par la suite le groupe Sifca de son gendre Jean-Louis Billon.


 En 2002, il rejoint la Mission des Nations unies au Congo (Monuc), dont il dirigera le bureau en Ituri, dans l’est de la RDC, en 2006 et 2007. De 2013 à 2020, il fut ambassadeur de la Côte d’Ivoire en France, au Portugal et à Monaco. Poste qu’il occupa jusqu’en 2020.


 

Charles Gomis quitte la terre de ses ancêtres au moment où il occupait le poste de vice-président du Sénat. Adieu M. l’Ambassadeur...


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Levée de corps de Charles Gomis, Ouattara salue la mémoire d'un diplomate chevronné, tout savoir sur sa vie professionnelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement