Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Gbagbo à propos de l'exil de Soro et Anaky: « Tant qu'un Ivoirien est au dehors, il faut militer pour qu'il ait la liberté pour revenir »
 

Côte d'Ivoire : Gbagbo à propos de l'exil de Soro et Anaky: « Tant qu'un Ivoirien est au dehors, il faut militer pour qu'il ait la liberté pour revenir »

 
 
 
 12620 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 août 2021 - 23:23

Suite à l'annonce de la création d'une nouvelle formation politique la veille, Laurent Gbagbo, ancien Président de la République a eu rencontre avec les partis alliés et membres fondateurs d'Ensemble pour la démocration et la souveraineté (EDS). Il a avoué avoir été évincé par Pascal Affi N'Guessan.


« Je pense que c’est une occasion ce congrès à venir de tout reprendre à la base. J’appelle donc tous les Ivoiriens qui veulent s’engager à mes côtés dans le combat pour la démocratie qui n’est pas achevé. Parce qu’il y en a quand on a acquis le multipartisme et que j’ai reçu à être président en face du mur qui était là, mais ce n’est pas gagné, tout n’est pas huilé. Vous avez vu la manière dont j’ai été évincé. J’appelle tous les Ivoiriens qui sont désireux de reprendre ce combat à mes côtés à venir. Comme ça au moment où on va mettre sur pied ce nouveau dispositif partisan, ils peuvent en être membre. Donc j’appelle vraiment tous les Ivoiriens. Parmi vous ceux qui veulent nous rejoindre, ils le peuvent pour qu’on fasse des forces conjuguées. S’ils ne veulent pas on restera toujours des forces alliées. J’appelle pour ce nouveau départ au plus large des rassemblements possibles. J’appelle au plus large des rassemblements possibles pour que vraiment on fasse quelque chose de nouveau et de plus fort », a déclaré l’ancien chef de l’Etat.


Stéphane Kipré, Président de l’Union des nouvelles générations (UNG), Danièle Boni Clavérie, présidente de l’Union républicaine pour la démocratie (URD), Eric Kahé, président de l’Alliance ivoirienne pour la République et la démocratie (AIRD), Koné Mébra David, président du Rassemblement populaire pour la patrie (RPP), Assoa Adou et Jonas Garus du Mouvement des forces d’avenir (MFA), tous étaient présents à cette rencontre avec, Laurent Gbagbo.


Il est revenu sur certaines déclarations faites la veille lors du Comité central, notamment la mise en place dans un délai réduit le nouveau parti politique.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« Donc bientôt dans un mois ou un mois et demi on fera un congrès constitutif d’un autre parti avec les mêmes objectifs…Donc il faut faire un rassemblement, le plus large possible. Il faut que les gens comprennent que la politique n’est pas plantation de parent de quelqu’un. C’est quelque chose qu’on va laisser et on va continuer notre route. Il faudra que les Ivoiriens se mobilisent parce que les tâches qui nous attendent, elles sont grandes. On n’a pas fini. On n’a pas fini sur le plan strictement démocratique, on n’a pas fini », a-t-il mentionné.


L'ancien président de la République a évoqué, la question relative au retour en Côte d’Ivoire de Guillaume Kigbafori Soro et d'Anaky Kobenan. Il s'est engagé à mener la lutte de leur retour au pays.


« Mais quand comme moi et vous, on a décidé de voir d’entendre et de dire, la prison n’est pas loin. La prison est notre voisin qui quelques fois, nous prend et qui peut aussi ne pas nous prendre. Je vous salue vous tous qui avez fait la prison. On a encore notre ami Anaky Kobenan qui est encore au dehors. Il y a même Soro Guillaume qui n’est pas des nôtre ici. Tant qu’un Ivoirien est au dehors, il faut militer pour qu’il ait la liberté pour revenir. Quel que soit ce qu’il pense, quel que soit ce qu’il est, quel que soit ce qu’il fait, moi sur ce plan là, j’agis pour les libertés. J’agis pour les libertés de tout le monde », a-t-il promis.


 

En prenant la parole, Stéphane Kipré, président de l’Union des nouvelles générations a fait observer la disponibilité des partis membres de EDS à suivre les orientations de leur « référent politique ».


«Nous membres et partenaires de la coalition EDS affirmons ainsi la nécessité de dégager les perspectives réelles de redynamisation de nos alliances afin de réussir un large rassemblement de l’opposition ivoirienne pour ainsi se donner toutes les chances de relever les défis futurs et assurer le succès au combat politique à l’horizon notamment l’obtention d’un dialogue politique inclusif pour garantir un climat social apaisé », Paul Arnaud Bohui, porte-parole pour la circonstance des formations politiques membres de la plateforme EDS.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Gbagbo à propos de l'exil de Soro et Anaky: « Tant qu'un Ivoirien est au dehors, il faut militer pour qu'il ait la liberté pour revenir »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Timer
HO LALAA, Les épisodes de la saison 3 Game of Thrones a la saveur FPI se succèdent avec fracas. Les LANNISTER conduit par le WOODY AFFI semble avoir beaucoup d’avance sur Les TARGARYEN de notre ancien prisonnier aux concubines multiples. GAGAAAAAAAAAAAAAA
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Franchement, tu es vraiment coupé des réalités du terrain. L'effet de ta souffrance dans un certain canada certainement. Affi à quelle avance sur GBAGBO ? Ah! Tu as utilisé «semble avoir». Mdrrrr. Je me demande alors pourquoi s'étouffer de rire quand soi même, on est pas certain de ce qu'on avance. Rentre au pays, et tu verras que Affi ne représente absolument rien dans le paysage politique. C'est ça qui est ia vérité.
 
 il y a 3 mois
Rolandk
Wassimagnon, Tu n'as rien compris de ce que toi même tu as écris. Montre nous dans ton article, là où Gbagbo a reconnu avoir été évincé par Affi. Gbagbo parle ici du coup d'état que lui ont fait la France et ses alliés. Huumm!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Forotoba
ils n'ont rien compris. Ce menteur manipulateur est en train de jouer au va t en guerre
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Quand on à une cervelle formatée à la violence, même un simple bonjour, est interprété comme une forme de violence.
 
 il y a 3 mois
Rolandk
Le PR Gbagbo, le grand stratège, l'animal politique a driblé tout le monde. Affi pleure, les moutons pleurent. Gagaga Gbagbo, tu es un 10.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Forotoba
cela vous fait plaisir.Allez y
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Gbagbo n'a pas d'autres choix que de créer un nouveau parti politique. Il a été intelligent en driblant tout le monde. 1/ Le pouvoir actuel ne va jamais reconnaitre la branche GOR-FPI; comme celle qui représente officiellement le FPI. 2/ Ehivet Simone a aussi l'intention de diriger le FPI. 3/ Affi Nguessan, supporté dans l'ombre par le pouvoir dictatorial en place ne va jamais se soumettre á Gbagbo.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Qu'est ce qui empêche Affi Nguessan de casser sa branche-FPI et de remettre sa clef á son Chef Gbagbo ???. Personnellement je ne comprend pas le comportement de Affi depuis le retour de son Chef.....Je ne voulais pas croire ce que les GORs disaient. Je crois qu'ils pourraient avoir raison. "Affi serait, lui aussi, dans les poches du PR- DRAMANE comme les Ahoussou, Adjoumani et consorts...". Je dis BRAVO á Gbagbo, d'avoir eu cette magnifique idée, en driblant le pouvoir en place qui va certainement contre-attaquer dans l'ombre la formation du nouveau parti de Gbagbo.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Visiblement, les moutons ou rien (MOR) éberlués sont plus affectés que le pauvre Affi par la remarquable stratégie du génie politique GBAGBO. Lolll
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
Il faut dire la déchéance politique ! ko Génie. Quelqu’un en deux mois change de femme, de religion et parti politique …
 
 il y a 3 mois
aze
Pas mal les actions de Gbagbo, il nettoie quand même auprès de lui.
 
 il y a 3 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement