Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire de viol présumé, la Ligue des femmes se pose des questions, demande une véritable confrontation entre le Ministre KKB et l'artiste camerounaise et interpelle le procureur
 

Côte d'Ivoire : Affaire de viol présumé, la Ligue des femmes se pose des questions, demande une véritable confrontation entre le Ministre KKB et l'artiste camerounaise et interpelle le procureur

 
 
 
 8338 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 octobre 2021 - 15:39

les responsables de la Ligue ce jeudi à Marcory (Ph KOACI)


L’affaire de viol présumé dans laquelle le Ministre de la réconciliation et de la cohésion sociale Bertin Kouadio Konan (KKB) est cité est loin d’être derrière.


La Ligue ivoirienne des droits de la femme demande une réelle confrontation entre le Ministre et l’artiste camerounaise Sophie Dencia, la présumée violée.


Désirée Deneo, secrétaire générale et Bénédicte Otokoré, membre du département projet et plaidoyer de la Ligue étaient ce jeudi 14 octobre 2021 devant la presse à Marcory pour porter la voix de leur organisation quant à cette affaire de viol présumé, comme sur place constaté par KOACI.


La secrétaire générale de la Ligue ivoirienne des droits de la femme a demandé une confrontation entre la présumée violée et le Ministre KKB.


 

Elle a déploré le fait que l’artiste camerounaise soit auditionnée seule dans cette affaire sans qu’il y ait confrontation avec celui qu’elle accuse.


« Est-ce pour la plainte de diffamation qui a été déposée par le Ministre KKB qu’elle est auditionnée ou est-ce également pour la plainte qu’elle a déposé contre le Ministre KKB qu’elle est auditionnée ? », s’est interrogée la secrétaire générale de la Ligue.


Les responsables de la Ligue ivoirienne des droits de la femme ont dénoncé à cette conférence de presse un flou dans l'affaire et le mutisme du procureur de la République.


Désirée Denéo et ses camarades que le procureur de la République puisse se prononcer sur cette affaire et préciser dans quel cadre cette présumée violée est auditionnée.


 

« Pourquoi elle est auditionnée, est-ce par rapport à la plainte du Ministre KKB, est-ce par rapport à sa plainte (la présumée violée Ndlr), pourquoi lors de l’audition, il n’y a pas de confrontation », se sont-elles interrogées.


Enfin, la Ligue ivoirienne des droits de la femme a souhaité que le procureur de la république puisse se prononcer sur cette affaire afin d’apporter tous les éclairages sur le dossier.


Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire de viol présumé, la Ligue des femmes se pose des questions, demande une véritable confrontation entre le Ministre KKB et l'artiste camerounaise et interpelle le procureur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
vous c'est le cirque que vous cherchez , bon ben y'a la democratie vous avez votre association on vous ajoute des arachide et un coca et vous nous donnez le verdict comme la lois c'est vous maintenant bref on vous regarde....
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
@jordancacao, tu n'as pas honte ??
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement