Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Une soixantaine de témoins dont des anciens ministres français au procès de l'assassinat de Sankara
 

Burkina Faso : Une soixantaine de témoins dont des anciens ministres français au procès de l'assassinat de Sankara

 
 
 
 3677 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 octobre 2021 - 18:08

Mariam, la veuve de Thomas Sankara a la reprise du procès (ph)


Une soixantaine de témoins dont des anciens ministres et des diplomates français ont été retenus être entendus dans le procès de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses douze compagnons qui a repris ce lundi devant le tribunal militaire de Ouagadougou. 


Après deux semaines de suspension, le procès de l’assassinat de Thomas Sankara a repris lève lundi devant le tribunal militaire de Ouagadougou. 


Il s’est agi alors d’arrêter la liste des témoins cités par le parquet, la partie civile ou la défense. En tout, ce sont soixantaine cinq témoins qui ont été retenus. 


Parmi eux figurent Jean Christophe Mitterand, ancien conseiller aux affaire étrangères du président François Mitterand, de Jack Lang, ancien ministre de la Culture dans les années 1987, au moment de l’assassinat de Sankara


 

A l’appel des témoins, plusieurs dizaines étaient absents. Pour permettre à ces témoins d’être entendus, la partie civile a souhaité qu’ils soient auditionnés par visioconférence, une requête à laquelle s’est opposé la Défense et le parquet militaire. 


Statuant en dernier ressort, le tribunal a décidé de procéder en temps opportun à l’audition des témoins par visioconférence, une n’alignant le ministère de la défense de veiller à en faciliter la mise en œuvre. 


Le tribunal a ensuite procédé à la lecture de l’ordonnance de renvoi selon lequel des charges suffisantes ont été retenues contre Blaise Compaore, Gilbert Diendere et Hyacinthe Kafando, comme étant les principaux acteurs du coup d’état du 15 octobre 1987. 


 

Sur 25 personnes inculpés au départ par le juge d’instruction, la chambre de contrôle a retenu quatorze personnes dont douze ont comparu. 

Les charges étaient insuffisantes pour certains et la procédure éteinte pour d’autres qui sont décédées entre-temps. 


L’audience a été suspendue pour être reprise ce mardi matin avec l’interrogatoire de Elysé Yamba Ilboudo, un des éléments du commando qui a perpétré le putsch contre le père de la révolution burkinabé. 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Une soixantaine de témoins dont des anciens ministres français au procès de l'assassinat de Sankara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Malheureusement, deux principaux témoins manqueront á cet appel á témoin. Il s'agit de feu- F- Mitterand et de feu- F- Houphouet Boigny...... Il y a un de leur meilleur étudiant qui est en train de suivre leurs traces en Cote d'Ivoire.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter