Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un individu interpellé pour menace de publication d'image à caractère sexuel, la  PLCC  traite en moyenne 4 500 à 5 000 plaintes par an
 

Côte d'Ivoire : Un individu interpellé pour menace de publication d'image à caractère sexuel, la PLCC traite en moyenne 4 500 à 5 000 plaintes par an

 
 
 
 6692 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 décembre 2021 - 10:45

Le suspect (DR) 


Un individu interpellé par la Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) pour menace de publication d’image à caractère sexuel.


Selon les faits rapportés, le denommé GSM, âgée de 19 ans, a fait la connaissance à travers le réseau social Facebook d’un européen du nom de Jean-Pierre Fanfan. 


Au cours de leurs différentes conversations, est née une relation intime qui a abouti à l’échange d’image de nudité.

Contre toutes attentes, son correspondant lui envoie une vidéo de sa nudité et lui dévoile son identité. 


Il la menace de la publier sur les réseaux sociaux si elle n’entretenait pas des rapports sexuels avec lui. Il la rassure qu’après cela toutes les vidéos de sa nudité seront supprimées.


Face à ce chantage éhonté, GSM se rend dans les locaux de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour porter plainte.


 

Les investigations menées par la PLCC avec l’appui du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN), ont permis de remonter à KKJB. Interpellé puis conduit dans les locaux de la PLCC, KKJB reconnait qu’il est l’auteur des menaces à l’encontre de GSM. 


Il avoue qu’il a incité GSM à lui montrer sa nudité en lui envoyant des photos et vidéos. Suite à ces échanges, il a éprouvé des sentiments pour elle et n’a pas pu se contenir. Il lui a révélé son identité et a déclaré son amour à GSM. Mais elle ne semble pas être intéressée par lui et arrête d’échanger avec lui. 


Il rentre dans une colère noire et l’appelle par la suite pour lui donner un rendez-vous qu’elle devrait honorer inexorablement, faute de quoi il publiera toutes les images de sa nudité.


 KKJB a été conduit devant le Parquet d’Abidjan où il pourrait être poursuivi pour utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personne physique, suivie de menace de publication d’images à caractère sexuel sur internet et harcèlement sexuel au moyen d’un système d’informations.


 

La plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) traite en moyenne 4 500 à 5 000 plaintes par an, a relevé le directeur de l’Informatique et des Traces technologiques (DITT) au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, colonel Moussa Guelpétchin Ouattara mardi dernier, au cours de « Tout Savoir Sur », cadre d’échanges hebdomadaire entre des journalistes, des acteurs de la société civile et une autorité de l’administration publique, initié par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).


« La plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) traite entre 4 500 à 5 000 plaintes par an. Ces plaintes sont généralement à 50% résolues. C’est un ratio de résolution très important quand on le compare aux services de police de par le monde », a déclaré colonel Moussa Guelpétchin Ouattara.


Créée en 2011, la PLCC est au contact des citoyens victimes d’actes de cybercriminalité et de crime technologique. Elle reçoit des plaintes, enquête et fait des interpellations.  


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un individu interpellé pour menace de publication d'image à caractère sexuel, la PLCC traite en moyenne 4 500 à 5 000 plaintes par an
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter