Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dérapages au parlement, Sansan Kambilé souhaite la fin des polémiques sur la vice-présidence
 

Côte d'Ivoire : Dérapages au parlement, Sansan Kambilé souhaite la fin des polémiques sur la vice-présidence

 
 
 
 6105 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 février 2022 - 09:04

Sansan Kambilé ce jeudi à Abidjan



Le flot des confusions sur la question de la vice-présidence ne tarit pas. Si le garde des sceaux s’est expliqué mercredi dernier, il n’en demeure pas moins que le sujet est source de polémique en tout genre, comme en témoignent le chahut d’hier à l’Assemblée nationale qui a failli tourner en incident entre députés du pouvoir et de l’opposition.


Au centre des joutes verbales frôlant l'envolée de poings, l’absence de nomination d’un vice-président de la République qui indiffère théoriquement d’un côté et énerve politiquement de l’autre.


 

Contacté après la séance de la CAGI ce jeudi sur l’examen de deux projets de lois organiques, mesuré, le garde des sceaux s’est une fois de plus voulu clair.


Pour celui qui mercredi expliquait que l’absence de vice-présidence ne contrariait en rien le bon fonctionnement de l’exécutif, le sujet ne porte pas polémique et il nous l’explique.


« J’ai déclaré que l’absence du vice-président ne contrarie pas le fonctionnement de l’exécutif. Cela ne signifie en rien que ce poste est inutile, contrairement à ce que certains tentent de faire croire. », argue-t-il.


Le Ministre de la Justice nous rapporte que « La Constitution prévoit dans l’article 63 du 8 novembre 2016 qui reprend exactement la même formulation que celle du 3 novembre 1960 et du 1er aout 2000, que le Président de la République est le détenteur exclusif du pouvoir exécutif. En terme pratique cela signifie qu’il délègue ou peu déléguer une partie de ses pouvoirs au vice-président de la République ainsi qu’au Premier ministre et au gouvernement. Il s’agit donc d’une répartition des tâches au sein de l’exécutif. ».


Enfin, alors qu’Alassane Ouattara avait lui-même confessé s’être probablement trompé avec cette proposition, cette idée de vice-présidence qu’il pensait progressive et qui s’est avérée glissante finalement, pour l’ancien magistrat : « En l’absence du Vice-président, les pouvoirs qui lui avaient été délégués reviennent donc au président de la République qui les exerce. C’est à l’évidence un surplus de travail pour ce dernier, mais cela n’empêche en rien, et je le répète, le bon fonctionnement de l’exécutif. ».


 

Amy Touré

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dérapages au parlement, Sansan Kambilé souhaite la fin des polémiques sur la vice-présidence
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Ca m'apparait clair. Merci.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Watarat n'a jamais respecté une constitution même celle que lui même s'est fabriquée. Donc c'est un sous problème. Il peut tout aussi nommer photocopie a fiole à ce poste et modifier sa constitution par la suite. Qu'est-ce qu'on n'a pas encore vu avec le mogochi?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter