Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Réforme des Coges, les enseignants devront laisser le commerce aux commerçants pour ne se consacrer qu'à l'enseignement et à l'encadrement des élèves
 

Côte d'Ivoire : Réforme des Coges, les enseignants devront laisser le commerce aux commerçants pour ne se consacrer qu'à l'enseignement et à l'encadrement des élèves

 
 
 
 5240 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 26 février 2022 - 15:04

Va-t-on vers le renouveau de l’école ivoirienne après une décennie de léthargie ? Selon les informations en notre possession, le Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) a initié des missions de mobilisation et de sensibilisation dans sur le territoire national, pour l’appropriation de la réforme des Comités de gestion des établissements scolaires (COGES).


Les émissaires de la Ministre Mariatou Koné, lors des différentes rencontres mettent l’accent sur les activités commerciales auxquelles se livrent les enseignants au sein des écoles.


Désormais, l’Etat ne saurait admettre que nos établissements continuent d’être le théâtre de transactions commerciales.


La conséquence ces activités impactent sur la mise en œuvre de l’axe stratégique qu’est la gratuité de l’école. 


 

Selon l’arrêté n°0093/MENA/CAB du 12 octobre 2021 consacrant la suppression des cotisations exceptionnelles et fixant le régime des droits liés à la scolarisation des élèves, de nouvelles dispositions donnent la liberté aux parents d’élèves de se procurer les tenues de sport, les carnets de correspondance, les fournitures scolaires et les photos d’identité chez les prestataires de leurs choix qui ne doivent nullement être des acteurs institutionnels du monde de l’Education.


Seuls la carte d’identité scolaire au primaire, le macaron et les activités socioéducatives fixés respectivement à 300, 500 et 500 FCFA sont à payer obligatoirement auprès des intendants.


« Chers enseignants, avec le quantum horaire, vous avez trop à faire pour vous ériger encore en commerçants. Laissez le commerce aux commerçants », martèlent les chefs de missions dans les différentes localités.


 En ce qui concerne les réformes des Comités de Gestion d’Etablissements Scolaire (COGES), nous apprenons que, le Gouvernement ivoirien a procédé à un premier décaissement de 4,4 milliards de FCFA sur les 18 milliards annoncés.


Ce montant est destiné à 11 071 COGES répartis sur l’ensemble du territoire national. Outre les 18 Milliards, les collectivités (Mairies et Conseils Régionaux) disposent de manière globale d’un montant de 12 milliards pour des actions à mener au profit des établissements scolaires publics. Ce qui porte à 30 milliards l’appui de l’État pour la prise en charge des besoins des établissements publics au titre de l’année scolaire 2021-2022, informe-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Réforme des Coges, les enseignants devront laisser le commerce aux commerçants pour ne se consacrer qu'à l'enseignement et à l'encadrement des élèves
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Enseignant vend papier rame, Enseignant fait photocopie, Enseignant vend livrets, Enseignant doit enseigner...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter