Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Estimant que sa commune remplit les conditions, le maire Charles Sanga souhaite que Tafiré soit érigée en département
 

Côte d'Ivoire : Estimant que sa commune remplit les conditions, le maire Charles Sanga souhaite que Tafiré soit érigée en département

 
 
 
 3339 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 février 2022 - 10:04

Le maire Charles Sanga s'adressant à l'assemblée (ph KOACI) 



La première session du conseil municipal de Tafiré couplée à la cérémonie de présentation de voeux des populations et agents municipaux au maire Charles Sanga, s'est tenue au Centre de Lecture et d'Animation Culturel de Tafiré (CLAC) le samedi 27 février 2022. Le premier magistrat de cette commune Coulibaly Sounkalo alias Charles Sanga qui a salué la présence massive de la population et du préfet du département de Niakara à cette première session, est revenu sur le travail effectué par son conseil à travers un bilan des actions menées en 2021. Il envisage pour 2022, poursuivre les actions sociales et de développement en vu d'un peu plus de solidarité et de présence auprès des populations.


 

« Construire une ville, ce n'est pas une oeuvre de quelques années, c'est l'éternité. Il faut beaucoup de moyens. Nous continuons toujours de solliciter les apports de l'État en même temps la loi nous permet de prélever des taxes au plan local. C'est pour cela que nous avons expliqué aux contribuables la nécessité d'aider à ce que nous puissions mettre de l'argent dans nos caisses pour pouvoir travailler ne serait ce qu'au niveau de la salubrité, à travers l'achat d'engins pour nettoyer la ville, acheter de la peinture pour ravaler les façades des bâtiments en rouge bordeaux et le blanc. Nous souhaitons pour cette année 2022, travailler à ce que Tafiré ait cette couleur qui va l'identifier parmi toutes les villes de Côte d'Ivoire.» a indiqué Charles Sanga, maire de Tafiré.


Le premier magistrat de cette commune, a par la suite émis le souhait de voir Tafiré érigée en département. «

Nous ne le faisons pas par simple mimétisme ou par effet de mode. Nous constatons que nous remplissons les conditions. Tafiré a une population qui dépasse 60 000 habitants. Nous avons tous les services basiques de l'État, nous avons les capacités économiques, nous remplissons les critères de cohésion sociale, nous remplissons les conditions cumulatives pour pouvoir solliciter un département. Nous disons au chef de l'État que nous sommes prêts...» a fait savoir Charles Sanga espérant que le chef de l'État qui connaîtrait bien Tafiré, aura un regard très bienveillant à travers cette doléance qui permettra à sa cité de devenir une grande ville comme Bouaké, Abidjan ou encore San-Pédro...


Au nom du conseil et des agents de la mairie, Bamba Sara s'est engagé à travailler avec le maire pour la satisfaction des besoins des populations. À l'en croire, c'est un honneur pour eux de travailler aux côtés du maire, exprimant leur 

reconnaissance et soutien pour les actions posées en faveur des populations pour leurs épanouissement.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Estimant que sa commune remplit les conditions, le maire Charles Sanga souhaite que Tafiré soit érigée en département
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter