Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Agboville, à la suite d'une incompréhension, un policier fait usage de son arme dans un maquis
 

Côte d'Ivoire : Agboville, à la suite d'une incompréhension, un policier fait usage de son arme dans un maquis

 
 
 
 4605 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 avril 2022 - 12:49

Un fait marquant qui fait courir beaucoup de bruits dans la localité d’Agboville, dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

 

Un quiproquo dans un maquis a failli virer au drame. En effet, les faits se déroulent à Moutcho, une localité de la commune d’Agboville.

 

Un policier décide d’inviter l’un de ses amis topographe dans un maquis du village. Les deux amis décident de faire la petite fête et l’alcool coule à flots.

 

Le policier, élément de la Compagnie Républicaine de Sécurité 2 (Crs 2), en compagnie de son ami le 3 avril 2022 ont consommé de l’alcool.

 

Au moment de passer à l’addition, tout se complique. Le policier demande sa facture au gérant du maquis. Une fois, la facture en main, l’élément de la Crs2 conteste la facture estimant que leur consommation était en deçà de ce qu’ils avaient bu.

 

S’en suit une discussion entre le tenant du maquis et le policier. Le gérant du maquis décide, alors de faire appel à des loubards.

 

Voyant leur sécurité menacée, le policier se saisit de son arme et tire un coup en l’air. Les occupants du maquis et les passants apeurés ont tenté de raisonner le sergent qui tire un second coup de feu en l’air.

 

Après son forfait et voyant le danger venir, le policier décide de quitter les lieux en voulant, une fois encore faire usage de son arme.

 

L’élément de la Crs2 réussi tout de même à quitter les lieux abandonnant son ami topographe. Ce dernier n’a pas pu s’échapper parce qu’il a été maîtrisé par la foule. Les éléments de la gendarmerie arrivés sur les lieux ont procédé à un interrogatoire du topographe.

 

L’interrogation a permis de localiser le policier qui a été mis aux arrêts et une enquête a été ouverte.

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Agboville, à la suite d'une incompréhension, un policier fait usage de son arme dans un maquis
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Mais quelle est donc cette nouvelle génération de corps habillés sous la maudite ex rébellion qui, pour un oui ou un non, ne tarde pas à dégainer son arme de service ? Ça fait vraiment froid dans le dos.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter