Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Seychelles-Ghana :  Les enseignants ghanéens sollicités aux Seychelles
 

Seychelles-Ghana : Les enseignants ghanéens sollicités aux Seychelles

 
 
 
 1660 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 avril 2022 - 14:11


Wavel Ramkalawan (ph)


Le Président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, a demandé que davantage d'enseignants ghanéens soient envoyés dans son pays pour aider à renforcer le système éducatif.


Le Président Ramkalawan a formulé cette demande après avoir ait apprécié la prestation de cinq enseignants ghanéens dans le pays. La demande a été formulée lors de la présentation de la lettre d’accréditation de l'ambassadeur du Ghana aux Seychelles, Charles Asuako Owiredu, à Victoria au Président Ramkalawan.


Sur la demande formulée par les Seychelles, l’ambassadeur Owuredu a déclaré que « Nous avons déjà cinq enseignants ghanéens ici et le Président pense que ce sera bien si nous augmentons le nombre d'enseignants. Cela fera partie de l'accord que nous cherchons à établir avec les Seychelles ».


 

L’ambassadeur Owuredu, est le Haut-commissaire du Ghana basé à Pretoria en Afrique du Sud et qui dessert les ambassades ghanéennes aux Seychelles, aux Iles Maurice, au Lesotho et à l’Eswatini.


Les Seychelles sont lun archipel de 115 îles dans l'océan Indien, au large de l'Afrique de l'Est. Ce pays fait politiquement partie de l'Afrique.


Réaction d’un Syndicat d’enseignant au Ghana


Sur place au Ghana, le président du Syndicat nationale des enseignants diplômés (NAGRAT), Angel Carbonu, a déclaré que la demande du gouvernement des Seychelles visant à recruter davantage d'enseignants ghanéens a des conséquences à la fois positive et négative, car elle peut créer une pénurie dans l'enseignement au Ghana.


Tout en saluant la demande des Seychelles, le président du NAGRAT a estimé que si un pays sollicite les services d'un enseignant ghanéen et que ce dernier les trouve avantageux, rien ne l'empêche de démissionner pour rejoindre aller dans e pays.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


En attendant qu’un accord officiel soit conclu entre les deux pays, Angel Carbonu a fait noter que « nous ne devrions pas conclure que nous avons une surabondance d'enseignants, ce serait une mauvaise conclusion car la taille des classes est encore très énorme ».


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Seychelles-Ghana : Les enseignants ghanéens sollicités aux Seychelles
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
Intéressant
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter