Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Reforme du secteur des jeux de hasard, des experts congolais s'inspirent de la réforme ivoirien pour lutter contre le « blanchiment de capitaux »
 

Côte d'Ivoire : Reforme du secteur des jeux de hasard, des experts congolais s'inspirent de la réforme ivoirien pour lutter contre le « blanchiment de capitaux »

 
 
 
 2573 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 avril 2022 - 14:00

Le secteur des jeux de hasard en Côte d’Ivoire a été doté en 2021 d’un nouveau cadre juridique et institutionnel qui prend en compte les réalités nouvelles, notamment l’émergence d’une nouvelle clientèle, la digitalisation, etc.


Cette réforme qui est mise en œuvre par la LONACI fait déjà des émules au-delà des frontières ivoiriennes, à tel point que des responsables des jeux de hasard des pays voisins se déplacent à Abidjan pour s'en inspirer.


Le ministre de l’Économie et des finances de la République démocratique du Congo (RDC) a dépêché à Abidjan une demi-douzaine de ses conseillers pour une mission d'étude à la Loterie nationale de Côte d'Ivoire.


Dramane Coulibaly, Directeur général en mission hors du pays, la délégation congolaise a été reçue en début de semaine par Abdoulkarim Ouattara, son adjoint. Lors des échanges avec ses hôtes congolais, le chef de délégation a fait des révélations, affirmant que le secteur des jeux de hasard en RDC sert de blanchiment de capitaux pour le financement du terrorisme.


«Le secteur est resté presque dans l’antichambre de certains opérateurs économiques qui se sont enrichis et par lequel est passé un circuit de blanchiment de capitaux pour le financement du terrorisme », a révélé, Louison Kizungu Loochi, Conseiller juridique au ministère de l’Economie et des finances congolais.


 

Le Directeur Général adjoint, Abdoulkarim Ouattara a salué la démarche des représentants du ministre congolais qui honore sa structure et le pays. Selon lui, ce déplacement montre que le Directeur général qui est aussi le président de l’Association des Loteries d’Afrique est un manager exemplaire.


Il a prodigué des conseils à ses hôtes. « Avec le terrorisme qui frappe à nos portes, ce n’est pas évident de laisser ce secteur sans une grande surveillance. En plus, il faudra être très vigilant pour que le taux d’inflation ne dépasse pas les proportions qui vont déstructurer votre système économique et sécuritaire ».


Avant sa rencontre avec le DGA, la délégation congolaise a eu des échanges approfondis avec le Département autonome juridique et de la conformité légale et des séances de travail avec la Direction autonome du Contrôle, de l’Audit et de la gestion des risques, la Direction financière et comptable, ainsi que la Direction des ventes et de la gestion du réseau.


 

Par ailleurs, grâce à la Direction marketing et de l’expérience client, les experts congolais ont pu visiter des points de ventes et de prises de paris avant de mettre fin à leur séjour en Côte d'Ivoire.


Notons qu'avant l'arrivée de la délégation de la RDC en Côte d'Ivoire, le Ghana l'avait précédé pour les mêmes raisons. S'inspirer de l'exemple de la réforme du secteur des jeux de hasard de la Côte d'Ivoire.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Reforme du secteur des jeux de hasard, des experts congolais s'inspirent de la réforme ivoirien pour lutter contre le « blanchiment de capitaux »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter