Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Abobo, la Police sanitaire du ministère de la Santé ferme une clinique après le décès d'une femme en couche à derrière rail
 

Côte d'Ivoire : Abobo, la Police sanitaire du ministère de la Santé ferme une clinique après le décès d'une femme en couche à derrière rail

 
 
 
 4718 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 14 mai 2022 - 19:26



Une jeune parturiente a trouvé la mort le 5 avril dernier, au Centre hospitalier régional (CHR) d’Abobo, après avoir accouché dans des conditions difficiles au Centre médical Christ Roi (CMCR), situé à Abobo+Sagb%C3%A9'>Abobo Sagbé (Derrière Rail) qui ne serait pas autorisé à faire des accouchements.

La dame a trouvé la mort au cours de son évacuation au CHR d’Abobo.


Le 23 décembre 2020 un arrêté N°316/MSHP/CAB a été pris et interdit aux établissements sanitaires privés ne disposant pas de blocs opératoires de ne pratiquer des accouchements.


C’est dans le cadre de cette lutte que la Police sanitaire du ministère de la Santé, de l’Hygiène et de la Couverture Maladie Universelle a fermé le vendredi 13 mai 2022, le CMCR, pour une durée indéterminée, pour cas de mort en couche et pour non respect des textes. 


 

C'est suite aux enquêtes de certaines structures du ministère, notamment, le PNSME, la DDS d’Abobo-Ouest, le service de gynécologie du CHR d’Abobo et la Police Sanitaire et après la survenue du drame, le 5 avril 2022, au CHR d’Abobo, que le clinique a été fermé hier. 


Un audit aurait été réalisé à la suite du décès de la dame dans le but de vérifier si ce drame était évitable.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« L’audit réalisé a conclu que ce décès était évitable. Et qu’il était directement lié à l’accouchement et aux conditions d’évacuation de la patiente vers le CHR d’Abobo », a expliqué, Dr Bozou Ahoussi, lors de la fermeture de cette clinique, en présence des membres du cabinet ministériel dont le Directeur de la communication et des relations publiques, Allé Paul Kouadio.


 

Dr Bozou a expliqué que « cette fermeture est faite pour non seulement éviter la survenue d’autres cas mais surtout parce que le centre médical fonctionne en violation d’une décision de fermeture prise contre elle par la direction départementale de la santé d’Abob-Ouest en 2021 et aussi parce que les investigations ont montré que l’établissement ne bénéficie d’aucune autorisation du MSHPCMU ».


Nous apprenions que des enquêtes sont ouvertes pour situer les responsabilités des uns et autres dans le cas du décès de la parturiente.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abobo, la Police sanitaire du ministère de la Santé ferme une clinique après le décès d'une femme en couche à derrière rail
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le PR- DRAMANE Ouattara devrait agir avec fermeté comme Paul Kagamé au RWANDA, pour qu'il y ait un peu d'ordre et de discipline dans notre pays. On peut etre un "TRES BON DICTATEUR" ou un anti-democrate; en rendant son peuple TRES HEUREUX.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter