Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Serie d'allégations sur des « scandales » au pôle pénal économique et financier, KOACI enquête
 

Côte d'Ivoire : Serie d'allégations sur des « scandales » au pôle pénal économique et financier, KOACI enquête

 
 
 
 6292 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 mai 2022 - 16:15

Capture d'une diffusion à charge contre le ministre de la Justice sur Youtube



Depuis quelques jours, des profils d'avatar identifiés proches de l'opposition radicale diffusent sur les médias sociaux américains de graves allégations sur le Pôle Pénal Économique et Financier dit PPEF qui nous ont amené à nous y intéresser.


En effet, ils affirment que des opérateurs économiques paient leur libération en crachant dans le bassinet et l'existence d'un réseau de corruption au sein du PPEF et soutiennent que ce réseau est animé par le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des droits de l'homme et le Procureur de la République d'Abidjan, Adou Richard qui monnaieraient les mises en liberté provisoire.


Pour étayer leurs propos, ils citent les noms de 6 personnes qui auraient été mises en liberté provisoire en contrepartie de paiement de sommes d'argent.


Ce sont les nommés :


-KARIM NARO ABDOU MAZIDOU

-AKANI ABDOU WABI ALABI

-SANGARIE MALLON

-GOZE TAPE ACHILLE

-TRAORE MARIAM

- KASSOUM POKOU alias KOUASSI KOUADIO SERGE



Au terme d'une enquête menée, en plongeant dans les dossiers grâce au concours de sources judiciaires, ces déclarations s'avèrent mensongères. On s'interroge alors de savoir si le seul but était de nuire et de jeter l'opprobre sur les personnes visées.


Premier élément, aucune des personnes citées entre autres par l’avatar "Chris Yapi" enragé depuis plus d'un an systématiquement contre Sansan, Adou, Téné et Alassane Ouattara, n'est opérateur économique.


En outre, si les 5 premières personnes citées sont connues du Pôle, Kassoum Pokou alias Kouassi Kouadio Serge nos investigations confirment qu'il ne figure pas parmi les inculpés du PPEF.


 

Nous découvrirons que le dossier Kassoum Pokou alias Kouassi Kouadio Serge est en réalité en procédure devant le 3ᵉ cabinet du tribunal d’Abidjan.


L’enquête nous a également a permis de savoir qu’en mai 2021, le nommé Sidibé Mohamed a saisi le Procureur Général d’une plainte contre Kouassi Kouadio Serge, Kacou N’Guessan Etienne, Zadi Kipré Stéphane et Maître Jean-Claude Niamien pour des faits d’escroquerie portant sur la somme de 324.000.000 FCFA (Trois cent vingt-quatre millions).


Si Kassoum Pokou a reconnu les faits, il a affirmé que le nommé Sidibé Mohamed était l’instigateur de ceux-ci. Ce dernier, selon lui, avait monté toute l’affaire à l’effet d’arnaquer les propriétaires des fonds.


Le nommé Sidibé Mohamed qui, sentant, l’étau se refermer sur lui, n’a porté plainte que pour faire bonne figure devant ses mandants.


Tous les documents présentés par Kassoum Pokou confirment ses déclarations.


Convoqué à deux reprises pour des confrontations, le nommé Sidibé Mohamed et son Conseil n’ont pas comparu.


Le 31 mars 2022, suite à une demande de mise en liberté et paiement d’un cautionnement de 15.000.000FCFA, Kassoum Pokou a bénéficié d’une liberté provisoire. Il a été, toutefois, placé sous Contrôle Judiciaire.


S'agissant de Karim Naro et Akanni Abdou Wabi Alabi, placés sous mandat de dépôt du 25/01/22, ils ont été mis sous contrôle judiciaire le 22 mars 2022 avec interdiction de sortir du territoire de la République.


Leur régime de détention a été modifié, parce que l'information a démontré qu'ils n'étaient que de simples préposés et qu’ils détenaient des documents justifiant les objets qu'ils transportaient, notamment une déclaration de devises et divers documents d’agrément. L’instruction a enfin révélé des problèmes de compétence territoriale.


Ensuite, concernant Goze Tape Achille, loin d'être un opérateur économique, il est actuaire et ex-secrétaire général de la mutuelle des personnelles de l'éducation nationale. Il n'est donc pas opérateur économique.


 

Placé sous mandat de dépôt le 07 décembre 2021, il a été mis sous contrôle judiciaire le 22 mars 2022 avec interdiction de sortir du territoire de la République pour raison médicale. Il est produit au dossier des rapports médicaux attestant de ce que Monsieur Goze Tape Achille est atteint d'un adénocarcinome évolué de la prostate avec des métastases osseuses et ganglionnaires mettant en jeu son pronostic vital.


Quant à la nommée Sangaré Mallon, les informateurs du net l'ont fait renaître en changeant son sexe et en lui attribuant le genre masculin.


La nommée Sangaré Mallon, de sexe féminin, a été inculpée et placée sous mandat de dépôt. Elle a été également mise sous contrôle judiciaire lorsque que les autorités judiciaires se sont rendus compte, suite à l'écoute d'un audio, que le plaignant dans sa procédure avait menti sur le montant de son préjudice, faisant passer son préjudice qui était en réalité d'environ 100.000.000 à la somme de 400.000.000 FCFA. Et que le plaignant lui-même reconnaissait que la personne qui avait reçu son argent n'était pas Sangaré Mallon mais plutôt le nommé Timite Ibrahim, en fuite.


L'information a pareillement révélé que l'inculpée et le plaignant avaient été des intimes et que la plainte était motivée par des objectifs de vengeance.


Sangaré Mallon est juriste et non opérateur économique.


Enfin, s'agissant de dame Traoré Mariam, elle est dans une procédure dans laquelle son coinculpé Ouattara Mohamed Ali encore en détention, a constamment reconnu que c'est lui seul qui a détourné les sommes en cause.


La partie plaignante dans la procédure ne s'est pas opposée à la mise en liberté de Traoré Mariam en expliquant qu'elle savait que seul Ouattara Mohamed Ali avait commis les faits incriminés, mais qu'elle avait mis en cause Traoré Mariam en raison de sa négligence qui avait entraîné la réalisation des faits.



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Miss CI 2022, Bebi Philip a-t-il bien fait de s'en prendre aux autorités en public?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les occidentaux tentent-ils d'imposer l'homosexualité dans nos modes...
 
2182
Oui
76%  
 
622
Non
22%  
 
53
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Serie d'allégations sur des « scandales » au pôle pénal économique et financier, KOACI enquête
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Une fois de plus, on constate que ce Chris Yapi Soro a tout faux, il n'est là que pour faire du spectacle à des fins de nuisance.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Faut te calmer Soro y'a quoi meme l'interogatoire de ton gars va sortir tot ou tard faut pas t'agiter comme ca lol !!tu penses tu vas discrédité toute la justice avec tes farces d'enfant les ivoiriens sont a leurs occupations tes pitreries de chris yapi ils s'en garba tous mais ce qui est certain tu auras les sons de l'interrogatoire faut pas te presser looooooooooooooool
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter