Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : De retour au Rhdp, Félicien Sékongo invite Soro à faire amende honorable « Guillaume doit rebrousser chemin pour revenir, je l'invite à une introspection »
 

Côte d'Ivoire : De retour au Rhdp, Félicien Sékongo invite Soro à faire amende honorable « Guillaume doit rebrousser chemin pour revenir, je l'invite à une introspection »

 
 
 
 6398 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 juin 2022 - 14:11

Félicien Sékongo, président du MVCI (Ph KOACI)


 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, en exil après son retour manqué au pays en 2019, est en train de perdre plusieurs de ses lieutenants.

 

Après le départ des environs du natif de Ferkessédougou d’Alain LobognonSoro Kanigui, Alphonse Soro, Méïté Sindou, tous des anciens inconditionnels de Guillaume Soro, c’est au tour de Félicien Sékongo de clarifier sa position, et ce, après sa mise en liberté sous conditions.

 

Guillaume Soro de plus en plus abandonnés par ceux avec qui, il avait dirigé l’ex-rébellion, est-il un signe avant-coureur ?

 

En-tout-cas, le dernier à clarifier sa position vis-à-vis de l'ancien premier ministre en éxil en Europe depuis 2019, n’est personne d’autre que l’un de ses anciens fidèles compagnons, Félicien Sékongo, président du Mouvement de la Promotion des Valeurs Nouvelles (MVCI).

 

Interrogé par des confrères du quotidien proche du pouvoir, le « Patriote », Félicien Sékongo est revenu sur ce qui a scellé le divorce entre lui et son ancien camarade Guillaume Soro.

 

Expliquant ce divorce, le président du MVCI fait savoir que c’est Guillaume Soro qui s’est éloigné de ses camarades parce qu’il n’a pas su incarner la vision commune.

 

« Quand vous estimez que des gens sont partis, des environs de Guillaume Soro vous êtes-vous posé la question de savoir si ce n’est pas Guillaume Soro lui-même qui est parti des environs des gens en s’éloignant de la vision de ceux qui lui avaient conféré le leadership… Il ne s’agit pas de rester fidèle à un homme, mais de rester fidèle à la vision, à l’objectif. Dans ce sens si Guillaume Soro s’éloigne de la vision, est-ce raisonnablement les camarades de continuer à le suivre ? », s’est interrogé Félicien Sékongo.

 

Félicien Sékongo continue en affirmant que l’élection présidentielle de 2020 passé, il faut revenir à la réalité.

 

« Nous avons soutenu la candidature de Guillaume Soro à l’élection présidentielle de 2020. Cette élection est passée avec son lot de désolations. Il est maintenant question de construire la Côte d’Ivoire… », a-t-il lâché avant d’ajouter « au MVCI, nous ne faisons pas de fixation sur les élections… Pour nous, il faut donc travailler à sensibiliser, à instruire et à permettre à l’ensemble des Ivoiriens de comprendre le caractère noble de la politique. Cette politique dépourvue de toute sorte de ruse, mais axée sur l’intérêt supérieur des citoyens, sur l’impératif du vivre-ensemble… ».

 

Aussi, cet ancien proche collaborateur de Guillaume Soro estime que le divorce entre l’ex-président de l’Assemblée nationale et ses camarades du Parti au pouvoir n’est nullement idéologique. Cette séparation, poursuivra-t-il était liée à des ambitions personnelles, c’est pourquoi, poursuit Félicien Sékongo, Guillaume Soro devra faire amende honorable.

 

« Quand on a fauté, il n’y a pas de honte à faire amende honorable. Le départ de Guillaume Soro du RHDP n’a été motivé par aucune rupture idéologique ni de vision. Je pense que la rupture est liée à des ambitions personnelles. Est-ce qu’on doit faire prévaloir une ambition personnelle sur l’intérêt d’un peuple, d’une nation, sur l’intérêt même d’un groupe pour dire peu ? Évidemment, la réponse est négative… Guillaume Soro doit rebrousser chemin pour revenir là où il était. En-tout-cas, en toute honnêteté, je l’invite à une introspection, à une analyse profonde de la situation politique actuelle », a-t-il indiqué.

 

Signant désormais son retour au RHDP, Félicien Sékongo dit être conscient de l’urgence de continuer le combat pour le bien-être des Ivoiriens.

 

« Nous sommes avec le RHDP et nous assumons cette position. Malheureusement, en face aujourd’hui du RHDP se trouvent des fascistes et des réactionnaires. Donc du haut du peu de maturité que nous avons, nous sommes conscients de l’urgence de continuer à nous battre pour contrer les réactionnaires pour le bien-être de la Côte d’Ivoire et de ses habitants », a-t-il martelé non moins sans préciser « ce que je veux que les gens comprennent, c’est qu’au-delà de l’appartenance ou de l’adhésion au RHDP, la politique est un art sain, honorable et paisible. Un art surtout dépourvu de la fourberie ».

 

« Si ce ne sont pas les inimitiés qui nous poussent à manquer d’objectivité, aujourd’hui, il est difficile de dire que le régime en place n’est pas en train d’abattre un travail fou. À tous les niveaux, les choses bougent et tout le pays est en chantier. », a fait savoir le président du MVCI pour terminer.


 

Pour rappel, Guillaume Soro, condamné à 20 ans de prison après une tentative de coup d'État, vit en Europe depuis 2019. Après une année en France, prié de la quitter après la présidentielle de 2020 durant laquelle il appela depuis des médias français diffusés en Côte d'Ivoire, à chasser Alassane Ouattara par la force, il vit actuellement non officiellement en Belgique. Guillaume Soro, récemment réapparu sur internet dans le cadre d'une déclaration politique de son parti, est suspecté d'être derrière l'avatar anti-Ouattara, "chris yapi" sur les médias sociaux américains.

 

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : De retour au Rhdp, Félicien Sékongo invite Soro à faire amende honorable « Guillaume doit rebrousser chemin pour revenir, je l'invite à une introspection »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Un autre clown sardinard. L'idiotie a atteint son apogée en côte d'ivoire. Tampiri
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre