Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Les capacités des vendeuses des maraichères des marchés renforcées en gestion de coopérative par le Comité intersyndical pour la transition vers l'économie formelle
 

Côte d'Ivoire : Les capacités des vendeuses des maraichères des marchés renforcées en gestion de coopérative par le Comité intersyndical pour la transition vers l'économie formelle

 
 
 
 477 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 juin 2022 - 11:36


Le projet « Appui à la résilience du secteur informel et à la relance post-crise COVID-19-Une opportunité de réduction des déficits de travail décent pour la formalisation de l'économie informelle en Côte d'Ivoire », avec l’appui du bureau des activités des travailleurs (ACTRAV) et de l’Organisation internationale du Travail (OIT) a organisé, un atelier de formation à Marcory à l’intention des membres de la Coopérative des vendeuses maraichères du marché de Marcory, (COMOVIMAR).


En vue d’assurer la durabilité de la Coopérative COMOVIMAR, les formateurs du Comité Intersyndical pour la Transition vers l’Economie Formelle (CITEF) ont renforcé les capacités des femmes vendeuses du marché de Marcory, membres de cette coopérative, en matière de gestion.


Les formateurs du CITEF accompagneront, par la suite, les 40 membres de la coopérative Comovimar en général et singulièrement les 10 membres du bureau dans la gestion coopérative, sous la supervision du consultant Maître formateur de l’OIT.


Ce projet implique les cinq Centrales syndicales, l’UGTCI, la CISL/Dignité, la FESACI, Humanisme et UNATRCI et œuvre pour le travail décent des travailleurs de l’économie informelle et particulièrement des vendeuses maraichères des marchés d’Abidjan.


 

Kattia Paredes Moreno, spécialiste principale des activités des travailleurs au bureau pays de l’OIT/Abidjan, représentant le Directeur pays du BIT, a au terme de cette formation indiqué que cette activité est la dernière d’une série de 4, débutée aux mois de février-mars 2021 à Grand-Bassam.


Elle a rappelé qu'avec l'apparition de la COVID-19, le BIT a donné les vraies informations pour que tout le monde puisse se protéger contre les impacts de cette pandémie.


Les organisations syndicales sont impliquées dans ce projet. Kattia Paredes Moreno a soutenu qu'elles n’ont pas été mises en place pour créer le désordre, mais elles sont là pour promouvoir et défendre les droits des travailleurs.


«L'accès aux soins de santé est quelque chose élémentaire que toutes les personnes dans le monde devraient bénéficier. Quand vous tombez malade, vous ne pouvez plus travailler et il n'y a plus de banane sur le marché », a conclu, la représentante du Directeur pays du BIT.


 

Le maître formateur M. Dissou a remercié le BIT pour la confiance placée en lui ainsi qu’à la spécialiste de ACTRAV et a exhorté les membres de la coopérative à mettre effectivement en pratique la formation qui leur a été donnée afin que leur structure prospère.


Notons enfin que la cérémonie de clôture a été marquée par la remise de l’outil jeu d’entreprise à chacun des formateurs.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les capacités des vendeuses des maraichères des marchés renforcées en gestion de coopérative par le Comité intersyndical pour la transition vers l'économie formelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter