Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Salif Bictogo : « L'Asec Mimosas s'est donné les moyens de  créer de la  richesse pour entretenir Le club ; Le championnat ne sera plus Abidjanais »
 

Côte d'Ivoire : Salif Bictogo : « L'Asec Mimosas s'est donné les moyens de créer de la richesse pour entretenir Le club ; Le championnat ne sera plus Abidjanais »

 
 
 
 4087 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 juillet 2022 - 14:31

Salif Bictogo à Sol Beni (DR) 


Le Président de la Ligue Professionnelle de Football, M. Salif Bictogo a visité, le siège de l’Asec Mimosas dénommé « Sol Béni », situé à Mpouto dans la commune de Cocody. C'était le vendredi dernier. 


Cette visite est la première du genre entamée par le patron du football professionnel ivoirien. D'ailleurs, le Président Salif Bictogo annonce qu'il effectuera des incursions dans tous les sièges des clubs de la LPF afin de s’imprégner de leur réalité et leur communiquer des nouvelles dispositions devant booster leur organisation pour un championnat ivoirien attrayant. 


Dans un entretien accordé aux services de la Fédération Ivoirienne du Football (FIF), le président du Stella Club d’Adjamé revient sur le sens de cette démarche.


« Comme on le dit, à tout seigneur tout honneur. On est venu d’abord à Sol Béni, le siège de l’Asec Mimosas qui est le champion de Côte d’Ivoire de la saison 2021-2022. On avait informé nos collègues Présidents de club qu’on allait faire une tournée pour identifier les clubs et savoir où ils sont basés. Au niveau de la Ligue Professionnelle de Football, avec l’accord du Président de la FIF, on a décidé de les visiter. C’est ce que nous avons entamé ce vendredi 8 juillet. On a trouvé un site formidable qui est en même temps le lieu d’entrainement de l’Asec Mimosas. Un site qui est bâti sur huit hectares. On est satisfait de ce qu’on a vu. », a indiqué Bictogo, et d’ajouter. 


« C’est une vraie industrie. Le football est devenu une industrie. On est passé du système loisir en industrie. Il n’y a plus de mécènes dans le milieu comme par le passé. Il faut pouvoir faire vivre les clubs et cela demande beaucoup d’argent. On a vu au niveau de l’Asec Mimosas que les dirigeants se sont donnés les moyens de créer de la richesse. Ce sont ces richesses qui peuvent entretenir le club. C’est vrai que quand on va au stade, on peut voir l’Asec Mimosas perdre devant un club moins huppé, mais toute l’organisation qui se trouve à Sol Béni est très formidable. Et je pense que certaines entreprises en Côte d’Ivoire n’ont pas cette organisation.


 


Selon Bictogo, on doit conseiller tous les clubs d’avoir leur siège. « Il faut qu’on passe du statut amateur au statut de vrais clubs professionnels. Et c’est ce qu’on va conseiller aux clubs. Ils n’ont pas tous les mêmes potentialités que l’Asec Mimosas. Les clubs n’ont pas les mêmes budgets, mais on peut essayer de copier. En France, l’équipe de Lorient n’a pas le même budget que le Paris Saint Germain. Ce qui est important à retenir c’est l’organisation autour de l’équipe qui fera pour nous un bon championnat et qui permettra à nos athlètes de mieux de sentir », a-t-il souligné.


 Le président de la Ligue Professionnelle de Football entend visiter prochainement le le siège du Sporting Club de Gagnoa qualifié pour la Coupe de la Confédération de la CAF.



 

« On va visiter le Sporting Club de Gagnoa. On reviendra à Abidjan, puis on visitera les clubs de l’intérieur. Tout club doit avoir un siège. On ne demande pas de siège grandeur-nature. Même si c’est un studio, on ira visiter. Le cahier de charge nous impose certaines conditionnalités. On va distribuer ce cahier de charges dès la semaine prochaine à ces différents clubs afin qu'ils commencent à se préparer pour le futur. Et l’avenir des clubs passe par notre responsabilité, par le sérieux autour de nos clubs. C’est cela qui permettra de hisser le football ivoirien à certain niveau (...) Les clubs sont tous informés qu'ils doivent retourner sur leur base. Ceux qui n’ont pas de stade homologué vont jouer dans la Ligue la plus proche. Ne vous inquiétez pas pour cela. Ce ne sera plus un championnat abidjanais mais un championnat national », a confié Salif Bictogo.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Salif Bictogo : « L'Asec Mimosas s'est donné les moyens de créer de la richesse pour entretenir Le club ; Le championnat ne sera plus Abidjanais »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter