Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Des exécutions extrajudiciaires de 40 civils à Tougouri, selon le CISC
 

Burkina Faso : Des exécutions extrajudiciaires de 40 civils à Tougouri, selon le CISC

 
 
 
 3075 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 14 août 2022 - 08:36

 Daouda Diallo



Le collectif contre l'impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) s'est dit préoccupé par l'exécution sommaire et extrajudiciaire de civils dans la commune de Tougouri, après la découverte de plusieurs dizaines de corps, le 8 août dernier. 


Selon le CISC, plusieurs témoins et parents de victimes de la commune de Tougouri plus précisément dans le village de Taffogo dans la région du Centre-Nord, ont rapporté des « cas d'enlèvements suivis d’exécutions sommaires et extrajudiciaires » . 


 « Au total, plus de 40 corps ont été retrouvés plus tard le long de la route Taffogo - Bouroum entassés par lots de 10 ou de 05 », note le secrétaire général du CISC, Daouda Diallo.


 

 « Ces témoignages concordants décrivent les présumés auteurs de ces enlèvements suivis d’exécutions systématiques comme étant des éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) habillés en tenues noires et encagoulés » selon M. Diallo.


Par ailleurs, poursuit-il dans le communiqué, cette tuerie n’est pas isolée car au cours de ces derniers jours d’autres crimes ont été perpétrés contre les populations civiles victimes de ciblage. 


Ainsi, le 02 août, « des militaires de l’armée burkinabè qui ont quitté Gorom pour Oursi ont exécuté 8 civils et plusieurs blessés dont un enfant de 13 ans », relève le CISC.


Le 4 août, dans le village de Guelyendé, commune de Tibga, région de l’Est, ce sont 14 personnes qui ont été tuées par des hommes en treillis militaires burkinabé, révèle toujours le CISC.


 

 « Il faut que ces crimes contre l’humanité cessent » a souhaité le collectif qui interpelle « certains éléments des FDS à arrêter la pratique d'enlèvements de civils à mains nues suivis d’exécutions sommaires et extrajudiciaires sous le prétexte fallacieux de lutte contre le terrorisme». 


Il a également invité le président du Faso « à recadrer l’action de certains éléments de l’armée qui résument la lutte antiterroriste à une simple extermination des villages occupés par une communauté précise ». 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Des exécutions extrajudiciaires de 40 civils à Tougouri, selon le CISC
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter