Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : En pleine crise sécuritaire, des manifestants pro-junte exigent le départ «accéléré» de Barkhane dans 72 h à Gao
 

Mali : En pleine crise sécuritaire, des manifestants pro-junte exigent le départ «accéléré» de Barkhane dans 72 h à Gao

 
 
 
 2805 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 août 2022 - 13:20

Manifestation à Gao


Alors que la junte militaire subit d'importants revers face aux djihadistes et, progressivement, s'isole politiquement, des dizaines de manifestants proches des militaires qui ont chassé IBK du pouvoir, ont investi les rues de Gao, dans le nord, pour demander le départ de Barkhane dans 72 H, paradoxalement, elle annonce être partie ce jour.


En effet, pendant que la force française est en plein retrait du Mali, des dizaines habitants de Gao exigent un départ plus rapide et définitif.


"Nous donnons à compter de ce jour dimanche 14 août 2022 un ultimatum de 72H pour le départ définitif de Barkhane", ont déclaré des manifestants se présentant comme les forces vives, articulés par des cadres de la junte au pouvoir.

 

"Barkhane dégage", "Barkhane parrain et allié des groupes terroristes", "Aucune puissance étrangère ne fera du Mali son butin", brandissaient des manifestants sur des banderoles.


 

Gao abrite aussi les derniers militaires français présents au Mali, en partance pour le Niger.


Ce jour, à 13h00 (heure de Paris), le dernier détachement de la force Barkhane présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger. Il provenait de la plateforme opérationnelle désert de Gao, transférée aux Forces armées maliennes depuis ce matin, explique à travers un communiqué en date de ce dimanche 15 aout, l'armée française.


Elle y explique que "Conformément à la décision du président de la République Française du 17 février 2022, la force Barkhane au Mali s'est réarticulée hors du pays, en moins de six mois et après 9 années de présence. Ce défi militaire logistique majeur a été relevé, en bon ordre et en sécurité, ainsi qu'en totale transparence et en coordination avec l'ensemble des partenaires."


"La profonde transformation de l'opération BARKHANE ne se réduit pas à la fin de sa présence sur le territoire malien. Dans une logique de co-construction, les armées françaises continuent le combat contre le terrorisme au Sahel, en coordination avec nos partenaires africains et internationaux", poursuit le communiqué.


Si nombreux sont ceux qui s'interrogent de savoir si la junte militaire tiendra encore longtemps, ses rapports avec la France se sont fortement détériorés ces derniers mois depuis son rapprochement avec la Russie, poussant les deux pays à la rupture après neuf ans de présence française ininterrompue pour lutter contre les jihadistes. 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : En pleine crise sécuritaire, des manifestants pro-junte exigent le départ «accéléré» de Barkhane dans 72 h à Gao
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter