Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Lutte contre le terrorisme, le Président du Damiba dresse un bilan d'étape satisfaisant
 

Burkina Faso : Lutte contre le terrorisme, le Président du Damiba dresse un bilan d'étape satisfaisant

 
 
 
 1668 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 septembre 2022 - 01:36

 Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba


Le président de la transition au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a dressé ce dimanche soir un premier bilan d’étape du processus de reconquête du territoire national entamé qu'il a jugé satisfaisant au regard des résultats engrangés.


Avant de livrer son bilan, dans une adresse depuis la ville de Dori, le président Damiba a décrit, de "façon explicite et sans complaisance, la situation grave dans laquelle se trouvait notre pays", notamment un mal profond qui est la "résultante de plusieurs années de compromissions politiques, de contradictions sociales et d’amalgames de tous genres". 


Il a insisté sur le rôle des Forces de défense et de sécurité, chargées de défendre le territoire et de protéger les populations et dont « les divisions internes nous ont fragilisés, au point de remettre en cause les valeurs qui faisaient la renommée du soldat Burkinabè ». 


Cela se ressentait, a expliqué le lieutenant-colonel Damiba, logiquement sur leur engagement et manière de mener la guerre contre le terrorisme.


Selon lui, l'état de délabrement moral, concerne toutes les composantes de notre société, particulièrement la classe politique, la justice et l'administration publique. 


Au cours des cinq derniers mois, de nombreux efforts ont été déployés et la conjugaison de tous ces efforts a été décisive pour « créer un électrochoc nécessaire à notre réveil collectif », a-t-il déclaré. 


 

 « Et les premiers signes de ce réveil commencent à être perceptibles, aussi bien sur le plan de la réponse militaire, que celui du dialogue : les deux piliers majeurs de notre stratégie », a-t-il indiqué. 


 « Plongées il y a quelques mois dans un état de découragement et de démoralisation avancé, nos Forces se sont remobilisées. L’intensification des actions offensives, conduites souvent en coordination avec les VDP, ont visé surtout à désorganiser le dispositif ennemi. Sur le plan purement opérationnel, cet objectif-là, est atteint", a souligné le chef de l'État. 


Selon lui, «l'acquisition de nouveaux équipements et le renforcement de nos capacités techniques, nous permettent aujourd’hui de délivrer des feux avec une précision et un effet de surprise que nous n’avions pas auparavant ». 


En ce qui concerne la mise en œuvre du processus de dialogue, « les avancées enregistrées sont très significatives », a dit le président Damiba selon qui, « le programme de démobilisation est aujourd’hui en marche ». 


Dans ce cadre, « plusieurs dizaines de jeunes ont déjà accepté de saisir la main tendue des communautés, en déposant les armes et en s’engageant dans le processus encadré par le Gouvernement », a-t-il précisé 


 « Tous ces efforts, combinés, ont permis d’observer une relative accalmie dans plusieurs localités du Centre-nord, de l’Est et du Nord. Localités auparavant régulièrement éprouvées par les attaques terroristes. Certaines populations commencent progressivement à regagner leurs terroirs dans ces régions », s'est il réjouit. 


Cependant, a souligné, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, « il ne s’agit pas ici de s’autocongratuler sur les succès engrangés car, nous en sommes conscients, la dynamique est à peine entrain de s’enclencher».


 

«Il faudra tout mettre en œuvre pour la consolider et faire en sorte que le processus devienne irréversible», a-t-il poursuivi avant de préciser que  « la gravité de la situation interpelle notre conscience sur le sacrifice individuel et collectif que nous devons consentir ». 


 «Cette situation nous impose en effet, au nom de la sauvegarde de notre Nation, de prioriser nos actions, nos décisions, nos besoins, nos loisirs et même nos libertés ».a-t-il soutenu, tout en estimant que « c’est le prix à payer pour inverser la tendance et saisir enfin l’opportunité d’honorer notre histoire et de façonner notre devenir».


Le Lieutenant-colonel Damiba a assuré UE « nous allons mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires, pour d’abord reprendre le contrôle total de notre territoire et ensuite remettre notre pays sur les rails du progrès ». 


 « Il s’agira en effet de poursuivre et d’intensifier les actions militaires, afin de réduire au maximum les capacités de nuisance de l’ennemi», a-t-il indiqué. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Lutte contre le terrorisme, le Président du Damiba dresse un bilan d'étape satisfaisant
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter