Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un cerveau de l'orpaillage clandestin des forêts classées et ses complices seront jugés mercredi par le tribunal de Katiola
 

Côte d'Ivoire : Un cerveau de l'orpaillage clandestin des forêts classées et ses complices seront jugés mercredi par le tribunal de Katiola

 
 
 
 4789 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 septembre 2022 - 14:51

Le cerveau présumé (Ph DR) 



Comme nous le relayions dans un précédent article, un cerveau de l’orpaillage clandestin dans les forêts classées à Katiola et Niakara a été mis aux arrêts par les agents de la SODEFOR.


Mis sous mandat de dépôt après leurs auditions, le dénommé K.D et ses complices, les fossoyeurs de la forêt classée de Haut Bandama passeront en jugement ce mercredi 21 septembre 2022 à Katiola, apprend-on.


Pour rappel, cet orpailleur à la réputation d'intouchable a été mis aux arrêts par les hommes du Colonel Major Mamadou Sangaré dans la période du 06 au 08 septembre 2022 dernier, après près de 2 mois d'enquêtes savamment menées.


Au dire des populations que nous avons rencontrées, le sieur KD et ses acolytes sont de véritables seigneurs dans le Hambol. Grâce à cette action de la SODEFOR, nous verrons si leurs activités d'orpaillage se poursuivront.


 

Au dire du Colonel Alifa Diabaté, Directeur du centre de gestion de Bouaké qui nous a fait visiter les énormes dégâts causés par ces mis en cause, lui et ses agents sont déterminés à démanteler tous les sites d'orpaillages, selon les instructions fermes du DG de la SODEFOR.


« Nous lançons aussi un appel aux populations afin de collaborer franchement avec la SODEFOR, en dénonçant auprès de nos agents les actes d'agression de nos forêts. C'est à ce prix que nous pourrons sauver nos forêts et des vies », a-t-il indiqué


Le site que nous avons pu visiter est jonché d'innombrables trous, d'engins, d’un cours d'eau souillé etc.


Les populations, bien qu'heureuses des actions de la SODEFOR, disent douter d’une solution définitive au phénomène vue l’implication insoupçonnées de puissantes mains obscures dans ces activités illégales.


 

Cependant, l'issue du jugement de ce mercredi les situera sur l'existence ou non d'un espoir de voir le fléau disparaître complètement de la zone.


Nous y reviendrons...



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un cerveau de l'orpaillage clandestin des forêts classées et ses complices seront jugés mercredi par le tribunal de Katiola
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BAHEFOUE
Sérieux problème auquel il fait apporter une solution définitive. Comment comprendre qu'il y ait des antennes des eaux et forêts un peu partout et ces fossoyeurs continuent leur sale besogne .je suis du côté des villageois qui ne croient pas trop à l'efficacité des ces opérations qui sont couvertes par ceux qui reçoivent des rentes dans cette destruction. Si on arrivait à vaincre les présences de ces personnes sans foi ,qui s'occupera de la reconstitution de ces terres détruites. Faites un tour sur l'axe Abongoua-Daoukro dans le Moronou,vous verrez l'ampleur des dégâts causés par l'orpaillage dans tous les villages. On appercoit dans ces jours-ci, une patrouille des forces de l'ordre dans la zone,mais pour combien de temps pour arrêter cette néfaste activité. Les acteurs sont encore présents dans la zone et vous les verrez circuler à pied ou à motos sur les voies ou les pistes.. Il y a même une activité prospère de filles de joie des mineures qui défient toutes normes morales dans la zone. Certe il n'est pas facile de lutter contre cet Orpaillage,mais nos forces de l'ordre ne doivent pas baisser les bras pour garantir et sauver le peu d'espace qui reste pour la production vivrière.. Could God help US...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter