Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Meurtres d'un commissaire de police, d'un gendarme et d'un policier, les autorités promettent que les coupables seront très vite retrouvés
 

Côte d'Ivoire : Meurtres d'un commissaire de police, d'un gendarme et d'un policier, les autorités promettent que les coupables seront très vite retrouvés

 
 
 
 5585 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 septembre 2022 - 18:08


Trois éléments des forces de défense et de sécurité ont trouvé, de façon atroce, la mort en moins d'une semaine. Il s'agit d'un Commissaire de police dans la commune d'Abobo, d'un gendarme à Vavoua et d'un sous-officier de police dans un fumoir à Yopougon, trois affaires par ailleurs révélée par KOACI.


Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, soutient que des efforts ont été faits et le pays s'est amélioré en matière de sécurité. Selon lui, il peut arriver que des crimes soient commis, mais les coupables sont très vite retrouvés et ils sont rattrapés par la loi.


Le ministre de la Communication indique par ailleurs que l'idéal serait que la commission des crimes soit empêchée. Amadou Coulibaly déplore enfin la situation des trois morts et adresse ses condoléances les plus vivent aux familles éplorées. 


« C'est une situation déplorable. Si vous voulez, tous les efforts qui sont faits par le Gouvernement pour accompagner ces forces de défense et de sécurité, c'est parce qu'il est conscient qu'elles exercent un métier à risque et à partir de ce moment, il faut qu'elles soient dans toutes les conditions qui leur permettent de travailler. Nous adressons nos condoléances les plus vives aux familles éplorées. Mais chaque élément des forces de défense et de sécurité a conscience de sa responsabilité au service de l'État, mais malheureusement en intervention, il peut arriver que certains perdent la vie. L'État est là justement pour les accompagner. Un décret a été pris récemment sur les pupilles de l'État qui concerne tous ces serviteurs de l'État qui malheureusement peuvent arriver à perdre la vie au cours de l'exercice de leur fonction. Notre pays s'est amélioré en termes de sécurité. Il peut y arriver que des crimes soient commis, mais vous vous rendez très vite que les coupables sont retrouvés et ils sont rattrapés par la loi. L'idéal serait que nous empêchions, la commission des crimes, mais notre dispositif, aujourd'hui, est tel que très peu de criminels échappent et cela est à saluer. Cela me donne l'opportunité de m'exprimer à tous ceux qui entendent afin que ceux ont des oreilles entendent. Si vous commettez aujourd'hui un crime en Côte d'Ivoire, vous avez très peu de chance d'échapper à la loi et aux forces de défense et de sécurité dont les capacités ont été renforcées et qui donnent des résultats très probants. Si vous prenez les statistiques, vous allez rendre compte qu'en Côte d'Ivoire, on n'a quasiment plus de braquages de voitures. Et même quand il en existe, les véhicules sont retrouvés. Ce sont des efforts à saluer. Des attaques de domiciles comme il pouvait en arriver, il y a quelques années ont quasiment disparu. L'indice de sécurité s'est fortement amélioré et s'est à saluer, tous ces efforts, ces résultats se font hélas parfois au prix de nos vaillants éléments des forces de défense et de sécurité, mais ils sont conscients de leurs responsabilités. Ils savent qu'ils sont au service de la nation et ils sont confiants que la nation ne les oubliera jamais ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Meurtres d'un commissaire de police, d'un gendarme et d'un policier, les autorités promettent que les coupables seront très vite retrouvés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter