Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Autoroute Assouindé-Mondoukou à Assinie, toujours pas dédommagés ils lancent un appel à la Présidence de la République
 

Côte d'Ivoire : Autoroute Assouindé-Mondoukou à Assinie, toujours pas dédommagés ils lancent un appel à la Présidence de la République

 
 
 
 6323 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 11 octobre 2022 - 09:50

Le collectif des impactés lundi à Abidjan (Ph KOACI)  



Un an après le démarrage des travaux de l’autoroute Assouindé-Mondoukou dans la sous-préfecture d’Assinie longue de 28 kilomètres, les impactés sont toujours dans le flou total. 


Comme promis, ils n’ont pas été dédommagés jusqu’à ce jour. Pis, ils ne savent pas vers quel interlocuteur se diriger pour en savoir plus sur le processus du dédommagement.


Réunis au sein d’un collectif, les ex-occupants du site d’aménagement de la route Assouindé-Mondoukou entre les sous-préfectures de Grand-Bassam et Bonoua ont échangé lundi avec la presse à Abidjan pour faire cas de leur situation, comme constaté sur place par KOACI.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« Une année d’attente depuis les premières démolitions, aucune information précise et claire de la part des intervenants (Ministères et prestataires). Nous avons déposé sept (07) courriers dans les Ministères impliqués et structures concernées, mais jusqu’à ce jour, aucune réponse suite auxdits courriers. Nous sommes plus de soixante (60) propriétaires réunis en collectif. Il y a de nombreux impactés sur les 28 km de l’autoroute, mais aucun dédommagement à ce jour », a fait savoir le collectif.


Le lundi 03 octobre 2022, des impactés par le projet de l’autoroute ont reçu un avis de déguerpissement sous sept (07) jours leur indiquant qu’ils occupent le domaine public.


Et pourtant, nous apprenons que, l’intégralité des lots impactés sont dûment tous approuvés par des arrêtés d’approbation ministérielle portant les numéros suivants : 


- 14-0047 du 14 mai 2014 ; -14-0460 du 18 août 2014 ; -16-0007 du 06 janvier 2016. En conséquence, lesdits lots ne sont donc pas du domaine public.


« Comment le Directeur du domaine public peut-il vouloir exproprier de leurs terrains des propriétaires qui les ont acquis légalement ? Ils sont tous détenteurs des soit des titres de propriété, soit d’un arrêté d’approbation en règle », poursuit le collectif.


 

Aujourd’hui, toute approche conciliante semble rendue impossible, c’est pour cela que le collectif des impactés a décidé de prendre la parole publiquement le lundi 10 octobre 2022 afin de se faire entendre et réclamer leurs droits qui n’ont été nullement et aucunement respectés par les autorités administratives compétentes pour ce faire.


« Nous avons fait confiance aux différentes administrations mais notre appel est resté lettre morte. Nous lançons un appel ici et maintenant à la présidence de la République et encore aux Ministères afin qu’ils se saisissent promptement de ce dossier ; Toute chose qui fera valoir droits. Nous avons foi en la Côte d’Ivoire qui est un état de droit. Tout en espérant avoir tous les éléments qui fondent notre démarche, nous gardons espoir en la suite favorable qui sera donnée », a conclu le collectif des impactés du projet d’aménagement de l’autoroute Assouindé-Mondoukou.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Autoroute Assouindé-Mondoukou à Assinie, toujours pas dédommagés ils lancent un appel à la Présidence de la République
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
voila des gens qui s'expriment bien poliment, s'inscrive dans le progrès et l'émergence les ministères doivent rapidement intervenir.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter