Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Construction, 300 mille FCFA pour obtenir un dossier de permis de construire et une garantie de l'ouvrage
 

Côte d'Ivoire : Construction, 300 mille FCFA pour obtenir un dossier de permis de construire et une garantie de l'ouvrage

 
 
 
 20398 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 octobre 2022 - 08:50

Amon Joseph



L'Union internationale des architectes a institué la journée internationale de l'architecture qui est célébrée le premier lundi du mois d'octobre de chaque année avec un thème arrêté par l'Assemblée générale de l'Union. Le thème de la célébration de 2022 est « Architecture et bien-être », parce que l'année a été décrétée architecture et santé.


Ce thème s'inscrit également dans les objectifs de développement durable, une disposition arrêtée par les Nations unies en vue de combattre les effets liés au dérèglement climatique. L'Ordre des architectes de Côte d'Ivoire a organisé aujourd'hui à la Sorbonne au Plateau, comme tous les autres Ordres à travers le monde, une journée consacrée à l'architecture et le bien-être en ayant des spécificités propres au pays.


« Nous en Côte d'Ivoire, nous avons voulu aborder ce sujet à la Sorbonne avec les populations et toucher les points forts de cette journée. Nous avons commencé par une journée de sensibilisation, d'information, de communication envers la population et des pouvoirs et nous expliquons le rôle que joue l'architecture et le bien-être. La santé, ce n'est pas, simplement, l'absence de maladie, mais c'est tout le confort et tout l'environnement qui concourent à mettre la population, la personne physique en bon état, a déclaré, Amon Joseph, Président de l'Ordre national des architectes de Côte d'Ivoire.


L'Ordre des architectes à travers cette journée a fait une première démarche, celle de communiquer avec la population. A l'aide de deux panels, les organisateurs ont expliqué la vision, la compréhension et ce que l'architecture peut apporter dans cette journée.


 

« Ensuite, nous allons aller vers les plus jeunes dans les établissements scolaires. Nous avons cette année deux établissements, le Lycée d'excellence Alassane Ouattara à Grand-Bassam, le Groupe scolaire Madeleine Danielou à la Riviera palmeraie. Nous allons communiquer avec les jeunes, leur faire partager, c'est quoi l'architecture, c'est quoi le bien-être », a ajouté le Président de l'Ordre national des architectes.


Alors que ses compatriotes affirment que les services des architectes coûtent chers, Amon Joseph, soutient le contraire.


« L'architecte n'est pas cher. C'est comme la maladie, lorsque vous allez voir un médecin et il vous prescrit le bon médicament et vous sortez et que vous êtes guéri, vous ne voyez pas que vous avez investi quelque part. L'architecte c'est la même chose. Vous avez un bien que vous allez acquérir, ce n'est pas quelque chose de provisoire, c'est quelque chose de définitif. Vous allez faire des gros investissements, de lourds investissements pour vous assurer que vous allez atteindre vos objectifs, un professionnel peut parfaitement vous accompagner et ce professionnel vous apporte, à la fois, la garantie, la sécurité, l'assurance », a-t-il mentionné.

Selon lui, avec l'architecte, les investissements seront bien utilisés. « Cher, c'est relatif. Payer un montant de 10% sur des honoraires qui se situent à plusieurs milliards en ayant l'assurance que rien ne va arriver parce que vous avez un risque maîtrisé par les professionnels qui vont concourir à la réalisation », a soutenu, le Président.


Il y a des cas de personnes qui font des investissements à minima, les personnes dites sociales, mais le plafond est déjà connu. Selon M. Amon, c'est un plafond de 300 milles FCFA qui est payé à l'architecte pour avoir un dossier de permis de construire et il donne la garantie que l'ouvrage sera réalisé selon les règles de l'art.


« Je ne pense pas que quelqu'un qui va investir plus d'une dizaine de millions à minima pour un bien qui paie 300 milles FCFA dit qu'il a payé quelque de chose de cher. Je pense que de plus en plus, nous devons faire passer le message à la population et lui faire comprendre que l'architecte n'est pas cher, il nous apporte une garantie, une assurance. Si demain votre ouvrage a un problème, l'architecte est chargé de le résoudre pour vous et vous n'avez pas à vous inquiéter. Quand vous ne travaillez pas avec un architecte et que vous finissez de faire votre investissement et qu'il s'effondre, vous n'avez aucun recours et c'est un investissement qui est totalement perdu. Venez voir les architectes, ils sont prêts à vous accompagner », a-t-il conclu.


Pour Meledje Mélissa architecte inscrite à l'ordre des architectes de Côte d'Ivoire, la commémoration de la journée internationale est importante, parce que grand nombre de personnes n'ont pas notion de ce que sont l'architecture et de contact avec l'architecte.


 

Organisatrice de cette journée, elle a affirmé que le choix de la Sorbonne au Plateau n'est pas un hasard. « Nous avons choisi un lieu public pour bien toucher notre cible et permettre de rentrer en contact direct avec les potentiels maîtres d'ouvrages en Côte d'Ivoire, surtout en Abidjan. C'est pourquoi nous nous sommes retrouvés à la Sorbonne du Plateau afin d'avoir des b To b avec nos potentiels maîtres d'ouvrages », a-t-elle indiqué.


Meledje Mélissa a réitéré que l'architecte n'est pas cher parce qu'il est important de vivre dans un confort, dans un bâtiment qui pense la durabilité et à la fois l'esthétique.


« Si les personnes qui veulent construire se disent que la cherté de l'architecte est un prétexte, je dirai non en ce sens que, en voulant économiser, on se retrouve à rebâtir, à voir nos bâtiments détruits », a conclu l'architecte.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Construction, 300 mille FCFA pour obtenir un dossier de permis de construire et une garantie de l'ouvrage
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter