Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Filière hévéa, plus de 1500 emplois créés en zone rurale grâce à la formation des saigneurs
 

Côte d'Ivoire : Filière hévéa, plus de 1500 emplois créés en zone rurale grâce à la formation des saigneurs

 
 
 
 1378 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 octobre 2022 - 12:54



Au nombre des priorités du Président de l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC), Eugène KREMIEN, figure la formation des saigneurs qui connait une intensité en 2022. 55 écoles vertes de proximité (EVPS) ont été créés avec plus de mille jeunes formés.


Du 17 au 22 octobre 2022, Francis Kouao, responsable de la formation aux métiers de l'hévéa de l'APROMAC (RFOR) a effectué une tournée dans plusieurs écoles. Au terme de celle-ci, il a révélé un engouement réel pour cette formation pourvoyeuse d’emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural.


Plus de 1000 jeunes dans plusieurs localités, notamment ceux des régions de Daloa, Vavoua, Duekoué, Man, Issia, San-Pedro, Sassandra et Fresco ont trouvé du travail au terme de la formation à la pratique de la saignée initiée par l’APROMAC dans le cadre de son programme portant sur le renforcement de la formation aux métiers de l’hévéa financé par ladite organisation.


Francis Kouao, a au nom du Secrétaire exécutif de l'APROMAC, Albert Konan Koffi conduit une délégation qui a visité, certaines écoles EVPS dans les régions de Daloa, Vavoua, Duekoué, Man, Issia, San-Pedro, Sassandra et Fresco.

Il s'est rendu dans huit (8) EVPS de Sikaboutou à Daloa dans la région du Haut-Sassandra, Koré A1 dans le district Sassandra-Marahoué, Gouagonepleu à Sangouiné dans le district de Man, Bagohouo à Duékoué dans le Moyen Cavally, Konankonankro à Issia dans la région du Haut Sassandra, Malawakro à Buyo, dans la région de la Nawa, Petit Bondoukou et Gbagbam à Fresco dans la région de Gbôklè.


Selon lui, cette tournée s'inscrit dans le cadre de la mission ordinaire de suivi des activités de formation des saigneurs et ces activités de formation se déroulent dans 55 EVPS, c'est-à-dire les Ecoles vertes de proximité saigneur pour un objectif total de 1100 saigneurs.

Il a appris auprès des apprenants que le métier de saigneur est une opportunité en milieu rural, car un saigneur est capable d'avoir entre 100 000 et 300 000 FCF de revenus.


 

"Les revenus obtenus par les saigneurs sont en eux-mêmes des éléments de motivation pour ce métier en milieu rural. A côté de cela, il joue un rôle dans la performance économique et agricole de la Côte d'Ivoire. Quand on dit, par exemple, que la Côte d'Ivoire est le quatrième producteur mondial de caoutchouc, c'est un hommage au saigneur qui retrouve toute la plénitude de son activité. Et puis à côté de ça, il y a que, par cette activité, le saigneur arrive à se prendre en charge", a-t-il ajouté.


"Après cette formation, je peux dire que j’ai appris un métier. Grâce à l’APROMAC, j’ai désormais un métier, aujourd’hui. Et vraiment, j’en suis fière. J’encourage mes sœurs femmes qui n’ont pas de métier à me rejoindre. Il n’y a pas de sot métier. Le métier de saigneur n’est pas un métier seulement pour les hommes. Avec ce métier, je peux gagner ma vie" a confié Kouamé Akissi Marina de l’école EVPS de Gbagbam.


A Konankonankro, Kouassi Oscar a affirmé que la formation de saigneur lui permettra d’avoir un métier pour gagner de l’argent afin de prendre soin de sa famille.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


"Après un mois, je sais bien saigner. Avant cette formation, je n’avais pas de travail. Maintenant, avec cette formation, je peux améliorer ma condition de vie en saignant dans les plantations d’hévéa. Cette formation est une vraie opportunité d’emplois que l’APROMAC a offerts aux jeunes de 18 à 40 ans dans les villages", a ajouté, Adeline N’Guessan à Malawakro.


« L’APROMAC a bien fait de nous donner cette formation. Avant, je ne connaissais pas la saignée. Aujourd’hui, je sais comment attraper un couteau de saignée d’hévéa. Vraiment, je suis très content pour ce métier », s’est réjoui, Issé Kouamé Anicet.


Cette opportunité d’emplois a attiré des personnes dont l’âge ne leur permet pas d’être pris en compte dans les formations. Ainsi, sur le terrain, une vingtaine d’auditeurs libres ont été enregistrés par les délégués et les responsables dans les écoles EVPS visitées. C’est le cas du cinquantenaire Bah Goué Anderson, auditeur libre à Bagohouo qui n'a pas été scolarisé.


 

"Je n’ai aucun niveau. Je n’ai pas de travail et je suis dans le village. Je suis venu demander de l’aide à l’APROMAC pour être formé et avoir du travail. Je sais que je ne respecte pas les conditions d’âge parce que j’ai cinquante ans alors que la limite, c'est 40 ans. J’ai été formé en tant qu’auditeur libre. La formation à la saignée me permet d’avoir un métier. C’est mieux que voler", a déclaré, M. Bah.


La chefferie et les planteurs ont souhaité que les formations soient renforcées aussi bien pour la qualité de la saignée que pour l’opportunité d’emploi.


Notons qu’il y a trois types de formation de saigneur. Il s'agit de la formation classique où les apprenants sont déplacés jusqu'aux écoles de formation, la formation de type EVPS où ce sont les écoles qui sont rapprochées des lieux de résidence des apprenants et enfin la formation par les pairs où ce sont des anciens saigneurs à qui l’on ajoute d’autres éléments de compétence qui dispensent la formation.


Pour les activités 2022, l’APROMAC a planifié exclusivement les formations EVPS pour pouvoir tenir compte de l’enveloppe budgétaire et du plus grand nombre afin d’augmenter l'offre de saigneur au bénéfice des producteurs.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Filière hévéa, plus de 1500 emplois créés en zone rurale grâce à la formation des saigneurs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter