Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Renforcement des connaissances techniques des femmes diplomates sur la négociation internationale et la médiation
 

Côte d'Ivoire : Renforcement des connaissances techniques des femmes diplomates sur la négociation internationale et la médiation

 
 
 
 819 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 octobre 2022 - 18:21


Une formation de haut niveau en négociation et en médiation à l'attention des Femmes diplomates de Côte d'Ivoire organisée par le ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la diaspora en collaboration avec ONU Femmes se tient à Abidjan depuis ce matin et prendra fin demain.


En l'absence de la ministre Kandia Camara, la cérémonie d'ouverture a été présidée par Daouda Diabaté, Secrétaire général du ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la diaspora, en présence de Liberata Mulamula, précédemment ministre des Affaires Étrangères de la République de Tanzanie.


Le SG a à l'occasion traduit sa profonde gratitude à l’ensemble des Agences du Système des Nations Unies, pour leurs appuis constants et multiformes à la Côte d'Ivoire, en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations ivoiriennes.


Le présent atelier s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 22ᵉ anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies intitulée : « Femmes, Paix et Sécurité », dont le but ultime était de répondre à la question fondamentale relative à la mise en place d’arrangements institutionnels efficaces, à même de garantir d’une part, la protection des femmes en temps de conflits et d’autre part, leur pleine participation au maintien de la promotion de la paix et de la sécurité internationales. Il a pour thème « Comment mieux comprendre la dynamique des négociations de paix et de résolution des conflits du point de vue d'un médiateur ».


Selon Daouda Diabaté, cette question, qui demeure d’actualité à bien des égards, interpelle tous à juste titre, sur le rôle et la place des Femmes dans la société en général, et singulièrement dans la prévention et la résolution des conflits en particulier.


La résolution 1325 est un acte d’engagement du Conseil de Sécurité à assurer la participation des femmes dans la prévention, la résolution et la consolidation de la paix. Elle constitue, en outre, un appel à tous les acteurs multilatéraux, régionaux, bilatéraux et nationaux, y compris la société civile, impliqués dans le règlement des conflits.


Le Secrétaire général du ministère d'État, ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la diaspora, a indiqué que l’engagement du Gouvernement ivoirien se traduit également par l’adoption des différents plans d’action en vue de faciliter la mobilisation des ressources, le renforcement de la responsabilisation des acteurs et une meilleure coordination des interventions.


 

Il a rappelé que la Côte d’Ivoire a été l’un des premiers pays africains à avoir répondu à l’appel du Secrétaire général des Nations-Unis, en adoptant en 2008 son plan d’action de la mise en œuvre de la résolution 1325, couvrant la période 2008-2012 avec, pour objectifs, le renforcement de la participation des femmes au sein des forces de défense et de sécurité dans les Opérations de Maintien de la Paix, l’accroissement de la participation des femmes et des filles dans la présentation des conflits intercommunautaires et électoraux et le renforcement de la protection des femmes et des enfants contre les violences basées sur le genre au sein des communautés.


En dépit de l’adoption de la Résolution 1325, et du fait que les pays regorgent de femmes qualifiées qui participent activement aux processus de paix, la sous-représentation des femmes dans la sphère publique, y compris dans les fonctions de Médiateur, Facilitateur et de Conciliateur, demeure une réalité.


C’est pourquoi, Daouda Diabaté a salué, l’opportunité et la pertinence de cet atelier qui sera un espace d’échange d’expériences et de renforcement des capacités des femmes diplomates en matière de négociation et de médiation.


« Cette formation permettra à notre pays d’enrichir son vivier de femmes médiatrices susceptibles de jouer un rôle déterminant dans la consolidation de la paix, mais également de bénéficier d’un environnement stratégique et technique favorable à la mise en œuvre des engagements internationaux et régionaux liés à l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité ». La présence des femmes aux tables de négociation des accords de paix et leur contribution à la consolidation de la paix constituent la seule voie pour la construction d’une paix durable dans le monde. Nous sommes de ceux qui estiment que les Femmes doivent prendre toute leur place dans les pourparlers engageant l’avenir des communautés », a ajouté, le SG.


Au regard des enjeux, il reste convaincu que cette formation sera d’un apport inestimable à la politique gouvernementale en général, et à la conduite de la politique étrangère et de la Diplomatie de la Côte d’Ivoire en particulier.


Le présent atelier constitue l'aboutissement d'un travail collectif considérable entre l’ONU-Femmes et le Ministère d’Etat et témoigne également des nombreuses actions entreprises par les Nations Unies, à travers cette institution, pour renforcer les capacités des femmes du monde entier sur les questions de règlement de conflits, suite à l’adoption à l’unanimité, le 31 octobre 2000, par le Conseil de sécurité, de la Résolution 1325.


Selon le Directeur général des relations multilatérales, l'organisation de cette formation répond donc à un double impératif, d’une part, renforcer et impliquer les compétences des femmes dans tous les aspects des différents processus de paix et de sécurité et d’autre part, créer un environnement stratégique et technique favorable à la mise en œuvre des engagements internationaux et régionaux liés à l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité ».


 

Le programme de la formation s’articulera autour de cinq (5) thématiques, à savoir, la compréhension de la psychologie de la négociation, les stratégies et les compétences appropriées pour influencer un résultat favorable, la méthode pour tirer le meilleur parti de la négociation, surmonter les obstacles dans la négociation et garder le contrôle d’une négociation complexe.


Le Directeur général des relations multilatérales a mentionné que ces thématiques ont pour objectif de renforcer les connaissances techniques des femmes diplomates sur la négociation internationale et la médiation. De manière spécifique, elles permettront aux participantes, d’avoir une meilleure compréhension de la négociation et de la recherche de consensus, d’identifier les modes de gestion des conflits et les appliquer dans les négociations difficiles, de savoir gérer les situations tendues dans les négociations basées sur les conflits et de savoir influencer efficacement dans les négociations de paix.


Antonia Sodonon, Représente résidente de l'ONU-Femmes a rassuré le représentant de Kandia Camara que son institution continuera d'accompagner la Côte d'Ivoire dans le domaine de la paix.


L'objectif premier de la diplomatie étant la prévention, elle a promis enfin de doter le pays d'un projet de diplomates.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Renforcement des connaissances techniques des femmes diplomates sur la négociation internationale et la médiation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter