Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Victimes de la cybercriminalité, voici la procédure  à suivre pour dénoncer les « brouteurs »
 

Côte d'Ivoire : Victimes de la cybercriminalité, voici la procédure à suivre pour dénoncer les « brouteurs »

 
 
 
 1450 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 novembre 2022 - 14:58

Les victimes de la cybercriminalité sont désormais édifiées sur les démarches à suivre afin de porter plainte.


La procédure est la suivante : se rendre à la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) muni des éléments de preuves ; se faire conduire au service de plainte pour une meilleure prise en charge ; procéder à l’enregistrement de votre plainte.


Il faut noter que, le dépôt de plainte et les prestations de la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) sont gratuits.


Après la création de la Plateforme en 2011, le gouvernement va renforcer, en 2013, l’arsenal juridique en adoptant la loi n°2013-451 du 19 juin 2013 portant lutte contre la cybercriminalité


 

Le dispositif de lutte se corse davantage, en mars 2019, par la ratification de la Convention de Budapest sur la cybercriminalité du Conseil de l’Europe. Cette convention permet à la Côte d’Ivoire de bénéficier d’une collaboration internationale dans sa lutte, pour une meilleure efficacité.


Créée en 2011, la PLCC est au contact des citoyens victimes d’actes de cybercriminalité et de crime technologique. Elle reçoit des plaintes, enquête et fait des interpellations.  


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Victimes de la cybercriminalité, voici la procédure à suivre pour dénoncer les « brouteurs »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah, le broutage. Merci pour cet article à conserver. Ce phénomène a en effet la peau dure. Mes chers compatriotes on se rappelle que ce fléau a commencé et été institutionnalisé sous le régime catastrophique du chien vaurien koudou. Vraiment, ces mécréants de la refornication, pardon refondation, ont tout détruit dans ce pays. Thankfully, aujourd'hui, on avance très très très fort et vite... Juste un observateur et indépendant de passage...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter