Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Le DG de l'Université virtuelle révèle : « Il y a une cinquantaine d'étudiants en formation qui ont créé, à ce jour, des sociétés à responsabilité limitée »
 

Côte d'Ivoire : Le DG de l'Université virtuelle révèle : « Il y a une cinquantaine d'étudiants en formation qui ont créé, à ce jour, des sociétés à responsabilité limitée »

 
 
 
 8423 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 novembre 2022 - 08:23

le Professeur Koné Tiémoman


L’université virtuelle de Côte d’Ivoire a été créée pour permettre à un grand nombre de personnes d’accéder à un enseignement supérieur de qualité. C’est du moins ce qu’a indiqué, ce mardi 8 novembre 2022, son Directeur général, le Professeur Koné Tiémoman, invité de la tribune ‘’Tout savoir sur’’ du CICG.


« L’Université virtuelle est une université publique qui a été créée le 9 décembre 2015 par le président de la République pour permettre au plus grand nombre d’accéder à un enseignement supérieur de qualité et pourvoyeuse d’emploi. C’est une université numérique. Ça signifie que cette université se base sur ce qu’on appelle le numérique. C’est en cela qu’elle a le nom ‘’virtuelle’’. Nous dispensons ce que nous appelons l’enseignement numérique », a-t-il expliqué.


Selon lui, l’université virtuelle de Côte d’Ivoire est aussi une université particulière parce qu’elle est en appui aux autres universités qui existent pour développer l’enseignement numérique, la formation à distance et faire en sorte que tout le monde puisse accéder à la formation de son choix.


Le Professeur Koné Tiémoman a fait savoir que cette université qui est une innovation dans le paysage de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire n’a pas été créée par effet de mode mais pour régler un certain nombre de problèmes dont la question du sureffectif.


 

« Cette université n’est pas un effet de mode, c’est d’abord une université pour résoudre nos propres problèmes. L’enseignement supérieur est confronté depuis un moment à des difficultés qui ont pour nom sureffectif, manque de capacité d’accueil. Nous avons lié au problème de sureffectif, la qualité même de l’enseignement puisqu’un amphi qui est prévu pour prendre 300 lorsque cet amphi en comporte 500, vous comprenez que les conditions ne sont pas idéales pour que ces 500 puissent mieux assimiler la formation qui s’y donne » a-t-il poursuivi.


Le Directeur général a ajouté que l’Université virtuelle de Côte d’Ivoire relève le défi de l’insertion professionnelle des diplômés. 


« Un autre défi que nous avons est qu’aujourd’hui on exige que les diplômés de nos universités puissent s’insérer facilement au niveau de nos entreprises. On veut que le diplôme soit lié au bassin de l’emploi. Donc il est de plus en plus demandé à nos universités de faire en sorte que nos diplômés qui sortent puissent trouver facilement de l’emploi. Donc c’est aussi un défi qu’il faut relever. Donc l’université virtuelle vient en réalité relever ces défis », a expliqué Koné Tiémoman.


Il a ajouté que l’université virtuelle a décidé d’insérer l’employabilité comme pilier dans son dispositif pour que les universités soient aussi ces structures qui créent l’emploi, qui aident à la création d’entreprises. Cette université permet également la maturité numérique au sein de la population.


« L’employabilité est inclue dans le modèle pédagogique que nous mettons en œuvre ce que nous appelons la techno-pédagogie. C’est cette technologie numérique qui se marie avec la pédagogie pour tirer le meilleur de la pédagogie et le meilleur du numérique », a-t-il noté.


 

D’ailleurs, informe-t-il, il y a une cinquantaine d’étudiants en formation à l’Université virtuelle qui a créé, à ce jour, des sociétés à responsabilité limitée (SARL). Pour le Professeur Koné Tiémoman l’université virtuelle, fonctionnelle depuis l’année académique 2016-2017, est un levier de l’émergence de la Côte d’Ivoire.


Cette université dont le moyen d’accès est le smartphone compte, à ce jour, plus de 10000 étudiants. En 2021, le taux de réussite était 56% et le taux d’insertion professionnelle de plus de 73%. L’UVCI est ouverte à tous les bacheliers affectés par l’Etat ou non. Il y a également des formations avec à la clé des certificats ainsi que des formations qui sont faites dans des langues locales pour des compétences pratiques.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le DG de l'Université virtuelle révèle : « Il y a une cinquantaine d'étudiants en formation qui ont créé, à ce jour, des sociétés à responsabilité limitée »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
98% des entreprises créent en civ disparaissent au bout de 3 ans.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter