Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun :  Pertes sèches et grincements des dents après quelques jours sans électricité à Yaoundé
 

Cameroun : Pertes sèches et grincements des dents après quelques jours sans électricité à Yaoundé

 
 
 
 1780 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 novembre 2022 - 11:04

 Des travaux sur le réseau perturbent la fourniture d’électricité



Ménages aux abois. Poissons pourris dans les poissonneries. Salons de coiffures, ateliers de soudure, bars et autres petits commerces fermés. Les habitants de plusieurs quartiers de la capitale camerounaise broient du noir depuis 72 heures.


Une odeur désagréable se dégage du congélateur. Vraisemblablement du poisson pourri. Une hypothèse que confirme Idriss, propriétaire d’une petite épicerie au quartier Mindjomo. « Nous n’avons pas d'électricité depuis samedi. Ils ont coupé à 6 heures du matin. Et nous voilà lundi. Soit 72 heures plus tard, toujours pas d’énergie. Le poisson pourrit dans mon congélateur. Je vais probablement enregistrer une grosse perte », fulmine Idriss. L’homme de 65 ans passe et repasse une serpillère pour nettoyer l’eau qui a coulé de son congélateur depuis samedi matin. « Nous, les petits commerçants, on ne peut pas se débrouiller dans un pays pareil. Il faut avoir le groupe électrogène. Je n’ai pas les moyens d’en acheter un », ajoute-t-il. Un peu plus loin, le soudeur Clovis se ronge les pouces. Il feuillette un vieux roman déchiré de Zembla en attendant, résigné, le retour de l’énergie.


« On espère qu’ils vont avoir pitié de nous », lance-t-il sans vouloir poursuivre la conversation.


La situation est identique chez plusieurs petits commerçants.


 

Ces derniers disent avoir enregistré des pertes énormes.


Dans les ménages, la désolation est totale. Les pertes sont considérables.


«Eneo ne peut pas nous rembourser ce que nous avons perdu. Ce qui est encore choquant, c'est l’inflation des produits au marché », lance une dame rencontrée dans le taxi.


La semaine dernière, Gaston Eloundou Essomba le ministre de l’Eau et de l’énergie (Minée), avait annoncé des grandes perturbations sur le réseau interconnecté sud. Principalement visées, les régions du Centre, sud et de l’EST.


Selon le ministre en charge de l’Eau et de l’Énergie, ces grandes perturbations étaient justifiées par les travaux de raccordement envisagés du réseau interconnecté sud sur la centrale hydroélectrique de Memnve'ele.


 

« L'objectif est d’améliorer et de renforcer la sécurité d’approvisionnement en énergie électrique », avait-il fait savoir dans un communiqué.


Dans la foulée, l’entreprise en charge de l’électricité a publié un planning de rationnement dont les plages horaires ne sont malheureusement pas respectées.



Armand Ougock, Correspondant permanent de koaci au Cameroun

-Joindre la  Rédaction Camerounaise de Koaci au 691154277 ou Cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Pertes sèches et grincements des dents après quelques jours sans électricité à Yaoundé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter