Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    D'un montant de 11 694,4 milliards de FCFA, le budget de l'Etat pour l'année 2023 devrait prendre appui sur des prévisions de recettes fiscales en accroissement annuel
 

Côte d'Ivoire : D'un montant de 11 694,4 milliards de FCFA, le budget de l'Etat pour l'année 2023 devrait prendre appui sur des prévisions de recettes fiscales en accroissement annuel

 
 
 
 3051 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 31 janvier 2023 - 09:23


La gestion 2022 a été marquée par des résultats tangibles dans de nombreux domaines de compétence du ministère du Budget et du portefeuille de l'Etat.


Moussa Sanogo, ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat a demandé hier au cours d'une cérémonie d’échange de vœux à toutes les équipes de son département, l’obligation de se hisser dans le peloton de tête des départements ministériels dans la mise en œuvre des principales exigences du Budget-Programmes.


«Notre performance doit être irréprochable et servir humblement de modèle. C’est une énorme pression mais j’ai foi en l’état d’esprit de nos collaborateurs pour tenir tous ces engagements », a-t-il ajouté.


Au cours de cette cérémonie de présentation de vœux, Moussa Sanogo a rappelé, les résultats en fin décembre 2022 au niveau des recettes.


« La DGI a pu mobiliser un montant de 3 205,7 milliards de FCFA contre 2 849,3 milliards de FCFA au titre de l’année 2021 (chiffre provisoire), soit une hausse des recettes de 356,4 milliards par rapport à 2021. Les recettes douanières : les recettes douanières se sont hissées à un chiffre de 2 018 057 509 373 FCFA, permettant d’excéder les objectifs fixés. Quant aux dividendes des entreprises publiques, sur la base des Assemblées Générales Ordinaires tenues par les entreprises publiques, il est ressorti un résultat net cumulé bénéficiaire de 55 milliards FCFA en 2021 contre 48 milliards FCFA en 2020. En matière de dividendes, l’État a perçu un montant de 34,04 milliards FCFA au titre de l’exercice 2021 (mais payé en 2022) », a précisé, le ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat.


Selon lui, ces résultats, satisfaisants qu’ils soient, ne devraient pas occulter les progrès significatifs que les administrations devront accomplir en 2023, eu égard au niveau des enjeux et des défis.


«Notre département ministériel devra donc exécuter toutes les diligences tirées du discours à la nation du Président de la République, sans oublier la poursuite des projets et réformes. J’appelle donc toutes nos directions générales et tous nos services à s’approprier cette feuille de route avec, en prime, un renforcement de la stratégie de communication. Le constat est que lorsque vous passez sous silence ce que vous faites de bien, les autres ne se priveront pas de diffuser abondamment vos petites erreurs », a-t-il insisté.


 

D’un montant de 11 694,4 milliards de francs CFA, le budget de l’Etat pour l’année 2023 devrait prendre appui sur des prévisions de recettes fiscales en accroissement annuel de 803 milliards FCFA.


Le ministre a indiqué qu'en matière budgétaire, les chantiers principaux pour 2023 porteront sur l’extension du SIGOBE aux ambassades et aux établissements publics nationaux (EPN), la vulgarisation du module eFournisseur du SIGOBE et le renforcement de la performance des EPN.


Concernant la gestion des marchés publics, il a annoncé que l’accent sera mis sur la poursuite de l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la gestion des marchés publics ; et la réduction du recours aux procédures dérogatoires au profit des procédures concurrentielles.


En matière de gestion du portefeuille de l’Etat, le ministère procédera à la mise en place d’un dispositif d’évaluation des Conseils d’Administration des entreprises publiques, le renforcement du dispositif de suivi de la dette des entreprises publiques et le renforcement des contrôles thématiques et missions d’audit afin d’améliorer la gestion des entreprises publiques.


Au niveau de l’administration douanière, les réformes seront axées sur la revue du système informatique intégré de la Douane et la réhabilitation des bureaux frontières.


Moussa Sanogo a enfin engagé tous ses collaborateurs à poursuivre leur travail avec abnégation et, dans un esprit d’équipe, à relever ces défis à leur portée.


 

Il a enfin encouragé les directions générales à un dialogue constructif avec les faitières et organisations syndicales, dans la dynamique de la trêve sociale conclue par l’Etat avec les centrales syndicales.


«Pour ma part, je voudrais vous rassurer de ma disponibilité à rester à l’écoute de tous et à mener avec vous ce combat pour le bien-être de nos concitoyens », a assuré, le ministre.


Wassimagnon





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La dette ivoirienne notée BB+ par Standard and Poor's, douche froide pour l'opposition ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoir...
 
3106
Oui
73%  
 
1034
Non
24%  
 
141
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : D'un montant de 11 694,4 milliards de FCFA, le budget de l'Etat pour l'année 2023 devrait prendre appui sur des prévisions de recettes fiscales en accroissement annuel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter