Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Agression sexuelle à l'Université Houphouët-Boigny, Diawara annonce que les coupables répondront de leurs actes devant la justice
 

Côte d'Ivoire : Agression sexuelle à l'Université Houphouët-Boigny, Diawara annonce que les coupables répondront de leurs actes devant la justice

 
 
 
 5519 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 mars 2023 - 08:29

En marge de la cérémonie de distinction des meilleurs étudiants de l'UFR Criminologie de l'Université de Félix Houphouët-Boigny, Adama Diawara, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a apporté des clarifications sur certains évènements récents qui ont émaillé son département ministériel.


En ce qui concerne les perturbations au niveau de la scolarité centrale de l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, le mardi 14 mars 2023, le Professeur Adama Diawara affirme que ces événements étaient dus à un certain nombre d'incompréhensions, notamment, la gestion des réclamations portées par les étudiants sur le processus d'inscription.


Il a annoncé que tout est rentré dans l'ordre après avoir rencontré toutes les organisations estudiantines. « Je peux vous garantir que j'ai rencontré toutes les organisations estudiantines, tout est rentré dans l'ordre. Des engagements ont été pris afin que les réclamations portées par les étudiants soient traitées avec célérité et en ligne. Aucun cours et aucun examen n'ont donc été interrompus contrairement à ce qui a été dit », a assuré le ministre Diawara.


Évoquant le contrat de construction de l'université de San Pedro, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a rappelé que ce temple du savoir a été construit sur la base d'un Partenariat Public-Privé (PPP).


Selon lui, la partie privée est représentée dans ce contrat PPP, par la société ENVOL qui s'est endetté auprès de la Banque Nationale d'Investissement (BNI) pour construire l'université. Et dans ce mode, non seulement la Côte d'Ivoire va rembourser le prêt sur 14 ans, mais l'entreprise ENVOL continuera à faire la prestation de service à travers tout ce qui est maintenance de l'université et l'État paiera un montant pour cela.


 

Revenant sur une enquête publiée par une ONG qui révèle que 40% des violences subies par les jeunes femmes à l'université Houphouët-Boigny sont causées par la Fédération Estudiantine de Côte d'Ivoire (FESCI), le ministre a soutenu que le chiffre donné parle d'un échantillonnage de 69 cas pour un effectif total de plus de 274 000 étudiants.


Il a annoncé qu'il a diligenté une enquête interne à travers la Direction des œuvres universitaires (DOUVAG) dont les résultats sont en attente de publication.


Adama Diawara a prévenu que si les résultats de l'enquête sont connus, les coupables répondront devant les juridictions compétentes.


 

« Nous devons faire en sorte qu'au niveau des cités universitaires, certaines soient des cités universitaires dédiées aux femmes. Les cités de Mermoz 1 et 2 ainsi que la cité de la Riviera 2 seront des cités de filles, en attendant l'application », a-t-il promis.


Le ministre a condamné le cas d'agression des journalistes sur l'espace universitaire et dit s'inscrire d'ailleurs dans la sensibilisation « mais n'hésitera pas à passer à la phase de répression si tant est que la sensibilisation montre ses limites ».


Wassimag


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Agression sexuelle à l'Université Houphouët-Boigny, Diawara annonce que les coupables répondront de leurs actes devant la justice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Donc les prof aussi, car c'est leur travail lol
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Trop peu...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter