Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Début du ramadan, pas de subvention pour le pèlerinage fixé à 3 593 000 FCFA
 

Burkina Faso : Début du ramadan, pas de subvention pour le pèlerinage fixé à 3 593 000 FCFA

 
 
 
 2278 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 mars 2023 - 14:10

Vue du comité d'observation de la lune (ph)



Alors que les fidèles musulmans du Burkina Faso ont entamé ce jeudi la période de jeune pour le saint mois de Ramadan, les membres du Comité National de suivi du pèlerinage à la Mecque (CNSPM) ont annoncé dans la journée la décision du gouvernement de ne pas subventionner le coût du pèlerinage fixé à 3 593 000 FCFA. 


En effet, selon le CNSPM, pour accomplir le cinquième pilier de l’Islam, le pèlerin musulman devra débourser 3 593 000 FCFA. 


Selon le président du CNSPM, Boubacar Kouanda, ce coût est composé des prestations saoudiennes (Mina, Arafat, Muzdalifa, transport interne, Visas, assurance et services au sol), d’un montant de 1 499 166 FCFA ; du billet aller-retour coûtant de 1 118 750 FCFA ; les prestations des agences de voyages s'élevant à 975 000 FCFA et comprenant les logements de Médine, de la Mecque, la prise en charge des délégués et des encadreurs tant au Burkina Faso et qu’en Arabie Saoudite. 


 

Il a indiqué que pour cette année 2023, un quota de 8143 pèlerins a été accordé au Burkina Faso. 


 « 5000 pèlerins vont partir en vol charter et 3143 iront en vol régulier », a précisé El hadj Kouanda, selon qui « 128 agences de voyages ont obtenu leur agrément pour le Hadj 2023 ». 


Il a indiqué que contrairement à l'année précédente pour laquelle le gouvernement avait octroyé une enveloppe de 800 millions pour l’organisation du Hadj 2022, aucune subvention ne sera accordée cette année 2023, en raison de la situation sécuritaire qui nécessite le maximum de ressources pour équiper les forces combattantes. 


 « L’année passée, effectivement, l’État a été sollicité pour accorder sa subvention pour l’organisation du Hadj. Mais comme vous le savez tous, cette année, le président a demandé à ce que chaque Burkinabè apporte sa contribution à l’effort de guerre. La fédération des associations islamiques du Burkina (FAiB) a même lancé un appel aux fidèles à consentir un certain effort pour qu’on puisse aider les personnes déplacées internes. Donc, nous n’avons pas demandé une contribution à l’État cette année » a expliqué Boubacar Kouanda.


Selon lui, les départs de pèlerins pour la Mecque auront lieu du 4 au 18 juin avec la compagnie aérienne saoudienne FLYNAS, tandis que leur retour est prévu du 4 au 18 juillet.


 

En rappel, le Ramadan a débuté au Burkina Faso ce jeudi 23 mars 2023, le croissant lunaire ayant été aperçu dans plusieurs localités notamment à Kombissiri, Manga, Garango, Tenkodogo, Fada N'Gourma, Banfora et Nouna. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Début du ramadan, pas de subvention pour le pèlerinage fixé à 3 593 000 FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter