COMMUNIQUÉ
30 Mars 2023
PREMIERE DAME CI
Côte d'Ivoire
 
 4813 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 
 
 
PREMIERE DAME CI
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : Célébration officielle de la JIF 2023, Dominique Ouattara offre des dons de près d'1 milliard aux femmes de Yopougon

La célébration officielle de la Journée internationale des Droits de la Femme (JIF 2023) a eu lieu le jeudi 30 mars 2023, au complexe sportif Jesse Jackson de Yopougon.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Placée sous le haut patronage de la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, cette 46ème édition de la Journée Internationale des Droits de la Femme a eu pour thème : « Innovations technologiques et digitales : leviers pour l’inclusion sociale et économique des femmes en Côte d’Ivoire ».


La cérémonie a enregistré la présence de M. Adama Bictogo, Président de l’Assemblée Nationale et invité spécial de Madame la Première Dame, Madame Kandia Kamissoko Camara, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Madame Nassénéba Touré, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et plusieurs autres membres du Gouvernement et personnalités, ainsi que des femmes de la commune de Yopougon présentes en grand nombre.  


Cliquez pour agrandir l'image  
 


En effet, cette mobilisation a été fortement salué par les différents intervenants mais surtout par Madame Dominique Ouattara, marraine de l’évènement qui comme à ses habitudes, a effectué le déplacement à Yopougon, les mains chargées de cadeaux pour les femmes. En effet, comme à chacune des éditions de la Journée Internationale de la Femme, Madame Dominique Ouattara a offert d’importants dons en vivre et en matériel d’une valeur globale de 500 millions F CFA aux femmes de la commune de Yopougon.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Ces dons sont composés de vivres, d’équipements pour le renforcement des activités des femmes, de matériels sanitaires pour le renforcement du plateau technique des maternités et des centres de santé de la commune dont notamment une ambulance pour la maternité de Port-Bouët 2 et bien d’autres dons pour le plus grand bonheur des femmes et des populations de Yopougon. Par ailleurs, l’épouse du Chef de l’Etat, fervente militante de l’autonomisation des femmes, a octroyé un montant additionnel d’une valeur de 500 millions F CFA sur le capital du FAFCI alloué à la commune de Yopougon. En effet, c’est un capital de 3 milliards 447 millions de F CFA que la Première Dame avait initialement mis à la disposition des femmes de Yopougon.

20.380 femmes de Yopougon ont bénéficié du FAFCI


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 Ce capital a permis à 20.380 femmes de porter des projets générateurs de revenus avec un taux de remboursement de 96%. 


En plus de ces dons en vivre, en équipement et le montant additionnel du FAFCI, la Première Dame a offert une enveloppe de dix (10) millions F CFA aux populations présentes au complexe sportif de Yopougon.


Ce sont donc au total des dons de diverses natures d’une valeur globale de plus d’un milliard F CFA que Madame Dominique Ouattara a mis à la disposition des femmes de Yopougon à l’occasion de la célébration officielle de la Journée Internationale des droits de la Femme 2023. 


Prenant la parole après cet élan de solidarité, Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, a déclaré qu’au-delà de son aspect festif, la célébration officielle de la Journée Internationale des droits de la Femme est l’occasion de se pencher sur les avancées des droits de la femme dans le monde en général et en Côte d’Ivoire en particulier. « Nous avons donc l’opportunité de mener une profonde réflexion quant aux changements qui pourraient permettre de faire évoluer davantage la condition féminine dans notre pays. En effet, cette journée permet de rappeler symboliquement, que les femmes doivent être pleinement intégrées dans tous les domaines de la vie active, pour y exprimer leur plein potentiel », a révélé Madame Dominique Ouattara. Se collant au thème de cette célébration, la Première Dame, Madame Dominique Ouattara a partagé sa conviction en la capacité d’adaptation et au potentiel des femmes. Pour ce faire, elle les a exhortés à s’approprier les nouvelles technologies de l’information dans le cadre de leurs activités respectives. Pour la Première Dame, ce préalable est important car il va permettre aux femmes de profiter des opportunités que leur offre les innovations de la technologie et du digital. « C’est pourquoi, nous les femmes de Côte d’Ivoire, ne devons pas nous tenir en marge de ces temps nouveaux. Nous devons également nous approprier l’usage de ces outils qui nous connectent au reste du monde. Il nous faut profiter des opportunités offertes par les innovations de la technologie et du digital, qui permettent de promouvoir nos activités, en améliorant l’image et la visibilité de nos entreprises », a expliqué Madame Dominique Ouattara.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


La Première Dame a terminé en invitant les femmes de la commune de Yopougon à être des actrices de paix et de cohésion sociale. 

M. Adama Bictogo, Président de l’Assemblée Nationale et invité d’honneur de Madame la Première Dame, a remercié cette dernière pour sa générosité et ses actions de bienfaisance en faveur des plus démunis. Pour ce dernier, les actes de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, sont des œuvres du cœur. C’est pourquoi, il a estimé que la forte mobilisation des femmes de Yopougon à l’occasion de cette célébration officielle de la JIF est avant tout un témoignage de reconnaissance des femmes dans leur ensemble à l’endroit de la Première Dame.


La Côte d’Ivoire, l’un des meilleurs élèves dans l’amélioration des droits de la femme


Madame Nassénéba Touré, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, a souligné les conséquences économiques de l’exclusion des femmes du monde numérique. En effet, reprenant un rapport de l’ONU-Femmes intitulé : « Gros plan sur l’égalité des sexes », Madame Nassénéba Touré a soutenu que l’exclusion des femmes du monde numérique a réduit de 1 000 milliards de dollars américain le produit intérieur brut des pays à revenu faible et intermédiaire au cours de la dernière décennie. Cette exclusion atteindra le faramineux montant de 1 500 milliards de dollars d’ici à 2025, si rien n’est fait. Aussi, selon Madame Nassénéba Touré, pour inverser cette tendance, il faut encourager les innovations technologiques sensibles au genre et adopter des stratégies efficaces contre les violences en ligne. A cet effet, la Côte d’Ivoire, selon la Ministre de la Femme, met tout en œuvre pour améliorer la participation des femmes à l’économie nationale.


« La Côte d’Ivoire ne veut pas se priver de la contribution des femmes à l’économie nationale. Le Gouvernement dont la conduite est assurée par le Premier Ministre, Monsieur Patrick ACHI, met tout en œuvre pour permettre aux femmes qui représentent 47,8% de la population ivoirienne d’apporter leur pierre à la construction d’une Côte d’Ivoire solidaire », a révélé Madame Nassénéba Touré, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.


Des efforts qui ont été payants. En dénote le dernier rapport « Les femmes, l’entreprise et le droit 2023 » publié le 2 mars dernier par la Banque Mondiale. En effet, selon la Ministre de la Femme, la Côte d’Ivoire fait partie des meilleurs élèves qui ont initié des réformes pour améliorer la participation économique des femmes.


Le Dr Jean Marie Vianny Yaméogo, représentant résident de l’OMS et représentant de M. Philippe Poinsot, coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, a quant à lui, salué les efforts de la Côte d’Ivoire. Il a d’ailleurs soutenu que les organisations du système des Nations Unies se tiennent aux côtés du pays dans le cadre de sa marche vers l’amélioration des droits des femmes.


Madame Zakpa Emmanuella, porte-parole des femmes de Yopougon et M. Touré Moyabi, 2ème adjoint au Maire de Yopougon, ont salué la générosité de la Première Dame, au nom des femmes de Yopougon.


Notons que la célébration de la JIF 2023, à l’instar des années précédentes, a été marquées par le défilé des femmes dans l’ensemble de leur composante sociale. Cette année, la participation des hommes du mouvement : « He for She » a été fortement remarqué par les femmes.

 
 
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter