Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Un général de division relégué après une virulente attaque contre le Ministre de l'Administration territoriale
 

Cameroun : Un général de division relégué après une virulente attaque contre le Ministre de l'Administration territoriale

 
 
 
 4284 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 juillet 2023 - 10:00

Le général de division Esaie Gambou (Ph)


Le général de division Esaie Gambou a été admis en deuxième section mardi, selon un décret du Président Biya.


La deuxième section, de l'avis des spécialistes, est une retraite, une mise en réserve pour un officier d'active 


À l'origine de cette décision une charge virulente du général de division Gambou Esaie contre Paul Atanga Nji le ministre de l'Administraton territoriale (Minat).



Le conflit entre le Général GAMBOU et ATANGA ??? trouve sa source au sein de l’église Évangélique du Cameroun Décentralisée (EEC-D), qui n’est pas autorisée par la loi camerounaise, selon le ministre de l’administration territoriale qui l’a rappelé dans un communiqué.


L’article 23 de la loi n°90/53 du 19 décembre 1990 relative à la liberté d’association et par l’article 24 de la même loi sont, "des dispositions claires", en la matière avait-il indiqué.


L’article 24 dispose que “l’autorisation d’une association religieuse ou d’une congrégation est prononcée par décret du président de la République”, a précisé Paul Atanga Nji.


 

Et, de marteler, "l'existence de cette branche dont des individus sans foi ni loi font la propagande depuis quelques semaines, pourrait être de nature à troubler la quiétude au sein de l’église évangélique du Cameroun".



"Après des années de turbulence, l’EEC retrouve progressivement la sérénité après la tenue le 30 décembre 2021 du synode de Bangangté (Ouest) qui a consacré la réconciliation en son sein", soulignait le Minat.  


En réaction, le général de division Gambou Esaïe qui dit avoir été traité d' “individu sans foi ni loi", a mis en garde Paul Atanga Nji le 3 juillet dernier dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux Camerounais.



Selon le général de division Esaie GAMBOU , cette sortie du Minat est purement et simplement de la provocation.


 “J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt, la correspondance du ministre de l’administration territoriale. Vous voudriez bien lui dire que pour un problème dans lequel un général de division a mis son nom, il ne saurait me traiter d’individu sans foi ni loi. Je le dis devant le bon Dieu. Il n’en a pas le droit “, a déclaré Gambou Esaïe, 


il a ensuite demandé au pasteur célébrant du jour de rappeler à l'ordre le membre du gouvernement.


 

Avant de claironner,

” Je suis général toute ma vie. Nous ne voulons pas la guerre dans ce pays, nous avons protégé ce pays. Je souhaiterais qu’avec le tact que je vous connais, vous puissiez appeler son attention sur les envolées lyriques qu’on utilise à l’endroit des citoyens ordinaires “.


Et de conclure, "j’aurai l’occasion moi même de le rencontrer s’il est encore là”.


Selon une partie de l'opinion, le Minat vient de damer le pion au sulfureux général de division.


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la Rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Un général de division relégué après une virulente attaque contre le Ministre de l'Administration territoriale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter