Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana-Burkina :  Accra dément le rapatriement forcé de réfugiés burkinabé
 

Ghana-Burkina : Accra dément le rapatriement forcé de réfugiés burkinabé

 
 
 
 2951 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 juillet 2023 - 11:48

Des réfugiés burkinabè au Ghana (ph)


Le gouvernement ghanéen par l’entremise du ministère de la Sécurité nationale a démenti les informations et publications alléguant l'implication des Forces Armées Ghanéennes (GAF) dans le rapatriement forcé de réfugiés burkinabé du Ghana.


Dans un communiqué issu à Accra en date du 13 juillet 2023, le ministère a réaffirmé son engagement inébranlable du Ghana à offrir un abri et un soutien aux ressortissants burkinabés qui ont été déplacés vers les régions de l'Upper East et de l'Upper West en raison des problèmes de sécurité dans le sud du Burkina Faso.


Sur l’accueil réservé aux déplacés burkinabés, le ministère a précisé qu’en collaboration avec le Ghana Refugee Board et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), il est mis en place un centre d'accueil temporaire dans la région de l'Upper East, capable d'accueillir environ 2 100 personnes déplacées du Burkina Faso.


Sur les mesures d’accueil, le communiqué précise que « 530 déplacés burkinabés sont hébergés au centre d'accueil. De plus, les entités officielles ghanéennes veillent à ce que les personnes déplacées aient accès à de la nourriture et à des soins médicaux gratuits ».


Rapatriement volontaire


 

Des raisons de son démenti, le Ghana a précisé que « Contrairement aux affirmations selon lesquelles les burkinabés déplacés sont expulsés du Ghana, un processus de rapatriement a été institué au centre d'accueil pour faciliter le rapatriement des burkinabés qui souhaitent retourner dans leur pays ».


Le ministère de la Sécurité nationale a ajouté que le processus de rapatriement est conforme aux protocoles internationaux sur la gestion des réfugiés et a jusqu'à présent été mis en œuvre en collaboration avec les autorités burkinabé de l'immigration le long de la frontière entre le Ghana et le Burkina Faso.


Rapports et visite d’une délégation burkinabè à la frontière


Avant le démenti apporté par le Ghana, certaines sources en ligne ont allégué plus de 200 burkinabè ont été expulsés du Ghana depuis le 11 juillet 2023.


 

Suite au rapport d’expulsion de ressortissants burkinabè, le ministère burkinabè de l'Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité a annoncé qu’une délégation gouvernementale s’est rendue le 12 juillet 2013 à Dakola, à la frontière Burkina-Ghana, pour s’enquérir de la situation des compatriotes refoulés du Ghana.


Comme motif du déplacement, la délégation burkinabè composée de la ministre de la Solidarité nationale et celui délégué à la Sécurité, a précisé dans un tweet que « l’objectif de cette visite est de s’enquérir de la situation des compatriotes refoulés du territoire ghanéen et leur traduire la solidarité du peuple burkinabè. Ils sont au nombre de 250, dont 35 hommes, 85 femmes et 130 enfants, qui ont été refoulés du territoire ghanéen ».


Auparavant et suite aux publications démenties, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a, dans une publication, fait part de ses préoccupations sur les rapports faisant état de l'expulsion de centaines de citoyens burkinabé, principalement des femmes et des enfants, qui ont cherché sécurité et protection au Ghana.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana-Burkina : Accra dément le rapatriement forcé de réfugiés burkinabé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter