Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   5ᵉ édition des JFAC, Jean-Luc Assi et Moussa Sanogo s'engagent à faire de Touba une ville verte et durable
 

Côte d'Ivoire : 5ᵉ édition des JFAC, Jean-Luc Assi et Moussa Sanogo s'engagent à faire de Touba une ville verte et durable

 
 
 
 2176 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 23 juillet 2023 - 11:22

Assi et Sanogo mardi à Touba


Touba, localité située au nord-ouest du pays, fait face à une grave crise écologique, accentuant la vulnérabilité des populations locales. La dégradation des terres arables due à l'orpaillage clandestin, l'urbanisation galopante, la pression sur les ressources naturelles, la pollution environnementale et la gestion des déchets, sont autant de problématiques auxquelles la ville doit faire face.


Pour répondre à ces défis, le gouvernement ivoirien, par le biais du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD), s'engage résolument dans l'adaptation aux changements climatiques et dans la mise en place de solutions durables pour préserver l'environnement.


Ainsi, du 18 au 21 juillet dernier, à l’occasion de la dernière étape de la cinquième édition des Journées de l’écologie et des Changements Climatiques (JFAC 2023) qui s’est déroulée à Touba, le ministre Jean-Luc Assi en charge de l’Environnement et du Développement Durable et son collègue Moussa Sanogo du Budget et du Portefeuille de l’Etat, également fils de Touba, se sont engagés avec les populations à faire de cette commune un modèle de développement durable en Côte d'Ivoire.


L'étude pour la stratégie de ville verte de Touba s'articule autour de trois objectifs spécifiques, à savoir, renforcer les capacités des acteurs locaux, assurer l’engagement des parties prenantes et des populations en faveur de la stratégie, et proposer des projets prioritaires répondant aux besoins des bénéficiaires. Ces projets visent à verdir et à restructurer tous les secteurs économiques de la ville, notamment l'agriculture, la foresterie, le transport, l'énergie, l'occupation du sol, la gestion des déchets, l'eau et l'assainissement, tout en tenant compte des questions de gouvernance, de genre et de financement.


En adoptant une approche de développement durable, la Côte d'Ivoire démontre sa volonté de contribuer activement à la lutte mondiale contre le changement climatique tout en créant des opportunités pour sa jeunesse. Les JFAC 2023 ont ainsi permis de mobiliser différents acteurs autour de la cause écologique et de renforcer les efforts pour une transition verte réussie. On note la distribution de plusieurs foyers écologiques aux femmes et la formation de centaines de jeunes aux notions de métiers verts.


 

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Jean-Luc Assi, a souligné l'importance de la croissance verte dans le processus de développement économique tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. À cet égard, l’élaboration d’une stratégie de ville verte a été lancée à Touba, avec l'appui technique du Réseau ouest-africain des Experts pour les Forêts, l’Agriculture et les Changements Climatiques (REFACC). Cette stratégie a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des populations locales, d’augmenter leur résilience face aux changements climatiques et de créer des emplois verts pour la jeunesse.


En harmonie avec la vision du Chef de l’État SEM. Alassane Ouattara, qui a décrété 2023, Année de la Jeunesse, les JFAC 2023 ont rassemblé une diversité d'acteurs, notamment des Collectivités, des Chercheurs, des ONG, des Startups, des Artisans, des structures étatiques et privées, des Investisseurs, des Acteurs du Développement Durable et des Écoles, pour échanger sur les solutions innovantes face aux défis du changement climatique.


Même si la Côte d'Ivoire n'est en rien comparable aux pays industriels et polués qui impulsent ces nouveaux dogmes politiques, placée sous le thème « Opportunités d’emplois verts pour la jeunesse de Côte d’Ivoire », la cinquième édition de la JFAC vise à promouvoir la transition écologique du pays et à encourager les opportunités d'emploi dans les secteurs liés au développement durable.


Une démarche influencée pour ne pas dire "dictée" par les partenaires occidentaux pour préserver les richesses naturelles du pays et garantir un avenir prospère aux générations futures qui, en attendant pour les actuelles, sont très à la traine sur l'échiquier mondial.


 

Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 5ᵉ édition des JFAC, Jean-Luc Assi et Moussa Sanogo s'engagent à faire de Touba une ville verte et durable
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter