Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Amélioration de la santé sexuelle et reproductive, autonomisation des femmes et des jeunes, lutte contre les VBG..., l'UNFPA s'enquiert des résultats auprès du gouvernement
 

Côte d'Ivoire : Amélioration de la santé sexuelle et reproductive, autonomisation des femmes et des jeunes, lutte contre les VBG..., l'UNFPA s'enquiert des résultats auprès du gouvernement

 
 
 
 2550 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 septembre 2023 - 17:32



Le gouvernement ivoirien soucieux du bien-être de sa population, a énormément investi ces dernières années dans les infrastructures de base dans l'optique d'améliorer la qualité de vie de celle-ci. Pour aller un peu plus loin dans l'atteinte de ses objectifs, notamment dans les domaines de l'éducation, la santé, la promotion du genre etc, il bénéficie de l'appui du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), qui le soutient dans tous les programmes liés à la population et au développement.


C'est dans ce cadre que s'inscrit le 8e Programme de coopération entre les deux entités qui couvre la période 2021-2025. Il met l'accent sur la santé sexuelle et reproductive, le genre, l'autonomisation des adolescents, des jeunes et des femmes, à travers la réalisation de quatre résultats importants, prenant en compte aussi bien le contexte de développement et la situation humanitaire à savoir, un accès ininterrompu des femmes, des adolescents et des jeunes, à des services intégrés de qualité en matière de santé sexuelle reproductive, la mise à disposition des communautés et des organisations de la société civile capables d'exiger des services de santé sexuelle reproductive (SSR) de qualité, des adolescents et des jeunes capables de diriger et d'exercer leurs droits en matière de SSR et d'égalité des sexes, des femmes, des filles, des communautés et des acteurs clés ayant les capacités de lutter contre les inégalités entre les sexes, la violence sexiste y compris les MGF et les normes socioculturelles discriminatoires.


Trois ans après la mise en œuvre de ce 8e programme de coopération entre l'UNFPA et le gouvernement ivoirien, il était important pour les deux parties de marquer une pause pour passer en revue les progrès réalisés et les défis à relever.


 

C'est tout le sens de l'atelier ouvert ce lundi 25 septembre 2023 à Abidjan, à l'initiative du ministère du Plan et du Développement à travers l'Office National de la Population (ONP) et qui refermera ses portes, ce mardi 26 septembre. Pour la représentante résidente de l'UNFPA en Côte d'Ivoire, Cécile Compaoré Zoungrana, " la revue semestrielle 2023 du 8e Programme de Coopération entre l'UNFPA et le gouvernement ivoirien, permettra d'analyser les progrès vers l'atteinte des résultats attendus dans le cadre de la réalisation des objectifs nationaux et du cadre de coopération et de développement durable des Nations Unies (CCDD). Elle contribuera également à identifier les stratégies qui vont nous permettre d'accélérer les interventions en vue d'assurer la réalisation effective des engagements pris par la Côte d'Ivoire dans le cadre de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) à Nairobi au Kenya en 2019", a-t-elle indiqué.


Poursuivant son intervention, elle a insisté sur l'importance de cet atelier. "Cette revue est d'autant plus importante que nous avons d'importants défis en matière de planification ( allocations budgétaires non maîtrisées), de décaissement de fonds (54%) et de gestion de 0 fcfa (80%), sans oublier les problèmes liés à la promptitude et à la qualité des rapports programmatiques", a-t-elle déclaré.


La représentante de l'UNFPA en Côte d'Ivoire, a également invité l'ensemble des parties prenantes dans la mise en œuvre de ce programme, à une implication totale et à une contribution effective aux échanges. Ce qui permettra d'approfondir les analyses et de proposer des solutions adaptées aux difficultés rencontrées.

"Votre collaboration est également attendue pour l'élaboration du document cadre du mécanisme de coordination du programme, afin d'assurer un meilleur suivi des interventions du programme", a-t-elle invité.


Cécile Compaoré Zoungrana pour finir, a rassuré le gouvernement de la disponibilité à ses côtés de l'UNFPA , pour lui apporter son appui nécessaire dans la mise en oeuvre effective du 8e programme de coopération.


 

Pour sa part, Dr Hinin Moustapha, Directeur général de l'Office National de la Population (ONP), au nom de la ministre Kaba Nialé en charge du Plan et du Développement, a dans un premier temps exprimé sa gratitude à l'UNFPA pour ses appuis multiformes au gouvernement de Côte d'Ivoire, dans ses efforts visant à répondre aux besoins des populations. Il a ensuite rappelé que le 8e Programme de coopération entre l'UNFPA et le gouvernement (CP8 ), prend en compte les priorités nationales intégrées dans le Plan National de Développement (PND 2021-2025) et la Politique Nationale de la Population (PNP 2015-2025), également arrimé au cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable (CCDD).


"Cette revue semestrielle 2023, couplée à la validation du document cadre sur le mécanisme de coordination constitue une étape essentielle dans la mise en oeuvre du 8e Programme de Coopération entre la Côte d'Ivoire et l'UNFPA", a-t-il dit.

Pour lui, cet atelier offre l'opportunité d'analyser les principaux résultats issus de la mise en oeuvre des premiers mois de ce programme, de formuler des recommandations, de finaliser et d'adopter le document cadre sur le mécanisme de coordination du CP8.

Ont participé à cet atelier, les représentants des structures gouvernementales et des ONG partenaires de mise en œuvre du programme de l’UNFPA. Au sein de l’UNFPA, le staff managérial, les Chargés de portefeuille et les Coordonnateurs des Bureaux décentralisés ont également participé à l’activité. Le nombre total de participants est estimé à 67 personnes.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Amélioration de la santé sexuelle et reproductive, autonomisation des femmes et des jeunes, lutte contre les VBG..., l'UNFPA s'enquiert des résultats auprès du gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter