Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yopougon, après la décision du Conseil d'État, Michel Gbagbo «  je m'incline devant la décision de l'institution     »
 

Côte d'Ivoire : Yopougon, après la décision du Conseil d'État, Michel Gbagbo « je m'incline devant la décision de l'institution »

 
 
 
 8701 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 octobre 2023 - 13:14

Michel Gbagbo et ses collaborateurs ce mardi à Yopougon (Ph KOACI)



Michel Gbagbo, candidat malheureux du PPA-CI aux élections municipales du 2 septembre 2023 à Yopougon a donné rendez-vous à la presse ce mardi 10 octobre 2023 à son quartier général de Yopougon Toits-Rouges, comme sur place constaté par KOACI.


Le 03 octobre dernier, le conseil d'État a validé l'élection de la liste conduite par le candidat du RHDP. Après cette décision du conseil d'État, Michel Gbagbo a voulu se prononcer.


Au cours de ces échanges avec les journalistes, Michel Gbagbo décide de s'incliner devant la décision du conseil d'État.


"Je m'incline devant la décision de l'institution qui n'est susceptible d'aucun recours. Même si j'en suis peiné pour notre commune", lâche, d'entrée de jeu, le fils de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.


 

Michel Gbagbo reste formel. Il affirme avoir gagné les élections municipales à Yopougon.


"Nous avons gagné l'élection. Mais nous avons perdu le résultat. Je ressens de la fierté et de la gratitude pour cette formidable campagne. Avoir été le candidat tête de liste à Yopougon a été l'un des plus grands honneurs de mon existence. Notre responsabilité sera de continuer à collaborer. Nous resterons vigilants quant aux intérêts de la population", a déclaré le candidat malheureux.


Michel Gbagbo a demandé que le Conseil d'État lui mette à disposition sa décision de validation du scrutin de Yopougon afin que ses motivations soient connues.


À ses partisans, Michel Gbagbo dit " vous avez gagné". Il leur a demandé de se préparer pour les élections présidentielles de 2025.



"C'est le lieu d'appeler tous les militants à retrousser les manches et à se préparer pour les batailles futures", dira-t-il pour terminer.


 



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yopougon, après la décision du Conseil d'État, Michel Gbagbo « je m'incline devant la décision de l'institution »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
YAIRAILON
Vraiment dommage que les membres de la galaxie GOR soient toujours dans le déni perpétuel de la victoire des autres.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakisdegozo
Rien de surprenant avec cette famille Gbagbo. Un chat ne peut donner naissance qu'à un chaton. Comme le père face à ADO en 2010. Vraiment tel père tel fils. On avance....
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
Il sait très bien qu'il a perdu les élections; mais pour couvrir sa honte, lui qui croyait que tout était acquis pour lui (puisque Yopougon était la propriété privée du clan Gbagbo), il est obligé de s'adonner à cette petite comédie. Avant même les élections, il disait "qu'il était impossible pour lui de perdre et il n'accepterait pas qu'on lui vole sa victoire". On attend toujours la fameuse mobilisation de ses partisans... Qui va manifester encore pour toi Michel, et même pour ton PPA-CI (xénophobe) ?
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter