Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :     Tchologo, la France appuie le PAM et l'ACF à hauteur de près de 500 millions FCFA pour l'amélioration des conditions alimentaires des populations vulnérables
 

Côte d'Ivoire : Tchologo, la France appuie le PAM et l'ACF à hauteur de près de 500 millions FCFA pour l'amélioration des conditions alimentaires des populations vulnérables

 
 
 
 3679 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 18 novembre 2023 - 12:37

Yannick Pouchalan


Bonne nouvelle pour les populations de la région du Tchologo, particulièrement celles issus des milieux difficiles qui éprouvent tout le mal du monde à s'offrir une alimentation correcte. Grâce au gouvernement français qui vient d'octroyer au Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies et à Action Contre la Faim (ACF), la somme de 750.000 euros soit environ 500 millions de FCFA, en guise de contribution dans le cadre du programme d’aide alimentaire, elles verront leurs conditions alimentaires de s'améliorer. 


Cette contribution s’inscrit dans le cadre des engagements et de la stratégie internationale pour la sécurité alimentaire, la nutrition et l’agriculture durable du Gouvernement français. Le présent projet vient également en appui à l’opérationnalisation de la stratégie du Gouvernement ivoirien encourageant la consommation de riz fortifié ainsi qu’à la mise en œuvre des projets sensibles à la nutrition, à la résilience des groupements de femmes et à l’alimentation scolaire.  


La situation alimentaire et nutritionnelle reste préoccupante dans le nord de la Côte d'Ivoire avec des taux élevés de malnutrition infantile. Selon l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) 2021, la prévalence de l’anémie est particulièrement élevée dans le district des Savanes avec 77% chez les enfants de 6 à 59 mois (contre 68% au niveau national) et 68% chez les femmes de 15 à 49 ans (contre 60% au niveau national). Par ailleurs, les résultats de l’enquête réalisée par Action contre la Faim ont révélé que 57,6% des ménages ont déclaré rencontrer des difficultés à se nourrir sur une période de 30 jours en octobre 2022, à cause de l’insuffisance des récoltes et du manque de revenus. 


« Ce second financement en moins de deux ans, permet à Action contre la Faim de recentrer son action en faveur des personnes les plus vulnérables notamment les femmes et les enfants. Cette contribution s’inscrit à bien des égards dans la droite ligne du programme social du Gouvernement ivoirien (PSGouv 2) », précise Yannick Pouchalan, Directeur pays d’Action contre la Faim en Côte d’Ivoire. 


 

Cette contribution servira à améliorer la disponibilité et l'accès au riz fortifié local, à renforcer les capacités des groupements de petites productrices, à effectuer des transferts monétaires inconditionnels pour les femmes et filles enceintes et allaitantes à risque de malnutrition et à améliorer les pratiques de nutrition et d'hygiène des populations vulnérables dans la région du Tchologo. 


« Nous sommes reconnaissants pour ce soutien du Gouvernement français », a déclaré Olivia Hantz, Représentante et Directrice Pays du PAM en Côte d’Ivoire. 



« Aujourd’hui, la sécurité alimentaire et la nutrition sont des enjeux majeurs pour le Tchologo. Nous sommes confiants que cette contribution renforcera la résilience des populations les plus vulnérables et concourra à la lutte contre la malnutrition chez les enfants et les femmes en renforçant l’accès aux aliments diversifiés et nutritifs et en promouvant l’adoption de bonnes pratiques nutritionnelles dans les départements de Ferkessédougou, Kong et Ouangolodougou (Région du Tchologo) ».  


A terme, ce projet touchera environ 22 370 bénéficiaires, dont 57% de femmes ; le projet aidera ces femmes à renforcer leur pouvoir économique et s’autonomiser. Ce volet est d’autant plus important car il est démontré que l’augmentation de la participation économique des femmes au sein du ménage contribue à réduire la pauvreté et améliore les résultats nutritionnels. 


 

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies est le plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique. 


Présent dans près de 50 pays, Action contre la Faim est une organisation non-gouvernementale de solidarité internationale (ONG. ). Notre mission est de venir en aide aux populations les plus vulnérables pour les aider à prévenir, détecter et traiter la malnutrition. Les conflits, les dérèglements climatiques et les inégalités sont les principales causes de la faim dans le monde. 


 Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Tchologo, la France appuie le PAM et l'ACF à hauteur de près de 500 millions FCFA pour l'amélioration des conditions alimentaires des populations vulnérables
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter