Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : Le général Tiani répond à la CEDEAO :« Nous n'acceptons aucun chantage, aucune intimidation, aucun préalable »
 

Niger : Le général Tiani répond à la CEDEAO :« Nous n'acceptons aucun chantage, aucune intimidation, aucun préalable »

 
 
 
 6380 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 décembre 2023 - 10:55

Tiani


Ce lundi 18 décembre marque le 65ᵉ anniversaire de la Proclamation de la République du Niger.


À cette occasion, le chef du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) et président du Niger, Abdourahamane Tiani a livré un message à la nation et répondu aux injonctions de la CEDEAO pour la levée des sanctions jugées inhumaines, par Niamey.


"Soixante-cinq (65) ans, c'est certes peu dans la vie d'une Nation, mais le chemin parcouru nous a permis de réaliser de grandes œuvres et d'être confrontés à des défis majeurs dont certains ont trouvé des solutions et d'autres demeurent sans réponses satisfaisantes." a-t-il déclaré lors de son message.


"Nigériennes, Nigériens, mes chers Compatriotes,


Sans vouloir verser dans un bilan rétrospectif, force est de reconnaître que les dernières décennies, en raison d'une mauvaise gouvernance, n'ont pas permis à notre peuple d'asseoir son légitime espoir d'un développement durable dans un espace de paix et de sécurité pour TOUS." a-t-il estimé.


 

Le chef de l'Etat a salué le dynamisme des forces de sécurités qui permet selon lui la normalisation progressive de la situation sécuritaire et la reprise des activités socio-économiques dans plusieurs régions du pays.


Concernant les sanctions de la CEDEAO qui réclame avant toute levée de sanctions la libération du Président déchu Mohamed Bazoum, le chef du CNSP affirme qu'il n'acceptera aucune intimidation de l'instance régionale.


“En décidant de nous imposer des sanctions injustifiées, cyniques, iniques, criminelles, inhumaines et irresponsables, la CEDEAO et l'UEMOA pensaient nous mettre à genoux et nous ramener dans le giron du régime déchu et de la France. (...)”


Et d’ajouter, “L'heure des tractations et des combines dans les officines est révolue. Vous avez désormais en face de vous un peuple qui a pris son destin en main. Nous n'acceptons aucun chantage, aucune intimidation, aucun préalable.”


En outre, le général Tiani a salué des pays amis qui ont soutenu le Niger malgré l’embargo, notamment la Guinée, du Tchad, de l'Algérie, du Maroc, de la Guinée Équatoriale.


 

“Grâce à la coopération multiforme avec certains pays amis, notre pays dispose suffisamment de produits alimentaires accessibles sur le marché, et cela, en dépit du blocus barbare de la CEDEAO et de l'UEMOA, a-t-il déclaré.


Renversé par la garde républicaine dirigée par le général Tiani, Mohamed Bazoum est retenu avec son épouse et son fils dans sa résidence à Niamey depuis le 26 juillet 2023.  


Depuis le début de sa séquestration, il refuse de présenter sa démission.


La CEDEAO exige sa libération immédiate avant toute levée de sanctions économiques.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Niger : Le général Tiani répond à la CEDEAO :« Nous n'acceptons aucun chantage, aucune intimidation, aucun préalable »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter