Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bénin-Niger : Patrice Talon tend la main au CNSP : « un temps pour condamner et un temps pour prendre acte »
 

Bénin-Niger : Patrice Talon tend la main au CNSP : « un temps pour condamner et un temps pour prendre acte »

 
 
 
 3317 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 décembre 2023 - 12:42

Patrice Talon


Le président béninois Patrice Talon a exprimé jeudi sa volonté de renouer la coopération avec les pays qui ont connu des putschs.


Lors de son discours à la nation devant l'Assemblée nationale, le Président béninois a souhaité vouloir restaurer rapidement les relations entre le Bénin et les pays où des coups d’État ont mis en péril les processus démocratiques. 


Le chef de l'Etat a affirmé sa volonté de voir se rétablir rapidement les relations entre le Bénin et ces pays, ajoutant ne pas avoir manqué d'adresser, de manière discrète et répétée, des messages à ces pays frères, notamment le Niger, où un coup d'Etat, en juillet, a renversé le président Mohamed Bazoum et placé au pouvoir un régime militaire.


 

"Il avait « un temps pour condamner, un temps pour exiger et un temps pour faire le point et prendre acte » a affirmé le président béninois, ouvrant la voie à une reprise des relations avec le Niger.

Prendre acte requiert que nos interlocuteurs jouent leur partition en exprimant clairement leurs intentions, mais aussi leurs attentes, auprès de la communauté internationale, dit-il


Dès les premiers mois qui ont suivi le putsch qui a précipité le Président Bazoum, le Bénin a été l’un des premiers pays à appliquer les sanctions économiques et financières imposées au pays par la Cédéao avec la fermeture des frontières terrestres.


Ces sanctions ont eu de lourdes conséquences économiques pour le Bénin qui enregistre notamment une baisse de ses revenus portuaires, à la suite de l’arrêt du transit de marchandises vers le Niger via ses ports. 


L’oléoduc géant reliant le sud-est du Niger à la côte béninoise, censé permettre à partir de janvier la commercialisation du brut nigérien sur le marché international, est aussi un sujet de préoccupation pour les deux pays.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Bénin-Niger : Patrice Talon tend la main au CNSP : « un temps pour condamner et un temps pour prendre acte »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter