Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ce qui va être fait dans l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique  en 2024
 

Côte d'Ivoire : Ce qui va être fait dans l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en 2024

 
 
 
 6789 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 janvier 2024 - 09:11

Le Ministre Adama Diawara (Ph) 


Invité samedi dernier par le mouvement citoyen « Générations Gagnantes », le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le professeur Adama Diawara, a levé un coin de voile sur les perspectives de l’année 2024 au sein de son Département.


Il s’agit entre autres de la poursuite des réformes, l’application des nouveaux curricula, l’achèvement des études sur les instituts universitaires de technologie, le démarrage de la phase une de l’université d’Odienné, le démarrage de la construction de nouvelles cités de 500 lits à Cocody, 2000 lits à Abobo Adjamé et 2000 lits à Bouaké etc...


Bien avant, il est revenu sur les réalisations de 2023, notamment la nouvelle loi sur l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation qui a été promulguée le 22 mai 2023 par le président Alassane Ouattara.


 

« Cette nouvelle loi prend la relève d’une ancienne loi qui date de septembre 1995 et qui avait un certain nombre de limites en ce sens qu’elle ne faisait pas le lien entre l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. » Elle ne répondait plus aux enjeux actuels de notre sous-secteur. « Il fallait donc adopter une nouvelle loi », a expliqué le Ministre Adama Diawara.


Il a également fait savoir que plusieurs autres réformes sont liées à l’application de cette réforme, qui est la réforme majeure réalisée en 2023. Ce sont entre autres les statuts des Institutions d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, la création des écoles doctorales, la suppression de l’école préparatoire aux sciences de la santé (tronc commun) la création de l’Agence nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et la recherche, l’évaluation des établissements privés (universités et grandes écoles privées), la réforme du BTS qui est en cours.


Pour ce qui est des infrastructures réalisées en 2023, il y a selon le ministre entre autres l’ouverture de l’université de Bondoukou, l’achèvement des infrastructures de l’université de San Pedro, la réalisation de cités universitaires de Daloa et Korhogo, la préparation du site de l’université d’Odienné, la purge des droits coutumiers des futures universités publiques (Bouaké la neuve, la ville universitaire d’Adiaké, l’université d’Abengourou et l’université de Dabou.


Parlant des activités menées en faveur des jeunes en 2023, le professeur Diawara a indiqué qu’il 85. 644 bourses et secours financiers en Côte d’Ivoire et hors Côte d’Ivoire, l’ouverture de la bibliothèque numérique Alassane Ouattara ouverte à l’INPHB qui donne accès à 96.000 ouvrages, le recrutement de 700 enseignants-chercheurss et chercheurs, 1580 candidats au concours d’entrée à l’ENS.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ce qui va être fait dans l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en 2024
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter